Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la malnutrition infantile sévère : MSF/France s'installe au Passoré - 10/01/2008 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

C'est un ouf de soulagement pour tous ces enfants malnutris et leurs parents, pourrait-on dire.En effet, depuis septembre 2007, MSF/France, à travers son Centre de récupération nutritionnelle (CREN), encore appelé Centre de nutrition thérapeutique, s'est donné les moyens d'offrir aux enfants en déficit nutritionnel aigu les soins qualitatifs convenables. Selon la coordonnatrice de cette ONG humanitaire, le Dr Dan-Bouzoua Nafissa, le choix de Yako et sa province s'explique par les manifestations de la malnutrition dans la région du Nord au regard des statistiques établies par les services compétents et par l'absence d'un CREN fonctionnel. En 24 mois, MSF/France se donne pour objectif, la prise en charge parfaite des enfants souffrants de malnutrition sévère.

Pour ce faire, le centre travaille en collaboration avec dix centres de santé dont le CMA de Yako, implantés à travers le territoire provincial. Le personnel travaille 24/24, 7 jours/7, avec deux équipes mobiles chargées d'identifier les enfants victimes de pathologies particulières associées à la malnutrition pour les intégrer au centre jusqu'à leur rétablissement.

Au total, ce sont 58 personnes qualifiées composées de spécialistes en nutrition, d'infirmiers, de médecins, d'assistants nutritionnels, de logisticiens qui sont mobilisées pour l'ensemble des activités du centre. Un bilan global sera établi afin de mesurer le degré d'atteinte de ce noble objectif.

C'est pourquoi la coordonnatrice rassure que "les soins administrés sont gratuits et exhorte les populations, en l'occurrence les mères à régulièrement fréquenter son centre qui est le leur", afin d'éloigner au mieux le spectre de la malnutrition infantile.

Abdoulaye DIANDA (Collaborateur)

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !