Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de méningite à Mangodara : début d’une campagne de vaccination - 13/02/2008 - L'Observateur - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans les Cascades, c’est le district de Mangodara qui a franchi le seuil épidermique. Cela depuis la quatrième semaine. Avec un seuil épidémique de 13, courant la sixième semaine, 30 cas ont été notés avec 4 décès. Le district de Banfora, à la même période, est au seuil d’alerte. Cet air sanitaire a enregistré 13 cas dont deux décès. Si Banfora est au seuil d’alerte, celui de Sindou, avec 5 cas dont 2 décès, n’est pas encore dans la même situation.

Au total, du 4 au 10 février 2008, la région a enregistré 48 cas dont 8 décès. Face à la situation, qu’est ce qui est entrepris pour contenir l’épidémie ? Le calendrier chargé dû à la surveillance de la méningite, ne nous a pas permis de rencontrer le directeur régional de la Santé des Cascades, Abdoulaye Bara. Ce 12 février, il était en tournée dans les districts en épidémie.

Notre interlocuteur a été par contre, le gouverneur des Cascades, Youssouf Rouamba. Sur les dispositions prises, il explique que les premières mesures ont été l’interdiction des regroupements. Dans cette option, certaines manifestations ont été annulées dans le sens de pouvoir contenir l’épidémie, a expliqué le gouverneur. Après un cri du cœur au ministère de la santé, la région a reçu un certain nombre de doses de vaccins. Cela a permis d’entamer une campagne de vaccination dès ce 12 février 2008.

Même si toutes les doses ne sont pas encore parvenues à Banfora, l’opération est lancée grâce aux doses disponibles « en attendant que l’appui vienne par la suite » poursuit le gouverneur. Mangodara est visé par cette campagne en attendant l’arrivée complémentaire des vaccins. Et on espère que cela ne saurait tarder pour la maîtrise de la maladie. En attendant, sur la situation dans sa région, M Rouamba, assure en nuançant ses propos. « Je crois qu’elle n’est pas alarmante, mais il faut quand même s’en préoccuper » dira-t-il.

Luc Ouattara

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !