Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Tournée du ministre de la santé dans les régions : trois formations sanitaires visitées dans la Boucle du Mouhoun - 18/03/2008 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre de sa tournée de suivi de la mise en oeuvre du Plan national de développement sanitaire, le ministre de la Santé, Alain Bédouma Yoda, accompagné de ses directeurs centraux et des partenaires financiers, a séjourné le 11 mars 2008 dans la Boucle du Mouhoun. Cette sortie conjointe a permis au premier responsable du département de la Santé et sa délégation de visiter 3 formations sanitaires et d'échanger directement avec les acteurs sur le terrain.

Et revoilà Alain Bédouma Yoda dans la Boucle du Mouhoun ! 4 ans après, il y retourne dans le cadre de sa tournée de suivi de la mise en oeuvre du Plan national de développement sanitaire. Objectif : toucher du doigt les réalités et échanger directement avec les acteurs sur le terrain. Le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) de Karo, situé à 21 km de Dédougou, le Centre médical urbain (CMU) et le Centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou sont les trois formations sanitaires visitées par le ministre d'Etat et la forte délégation qui l'accompagnait. A Karo, première étape dans la Boucle du Mouhoun, Alain Bédouma Yoda a pu s'imprégner des conditions de travail des agents de santé. La très bonne fréquentation de ce CSPS et la mobilisation satisfaisante des populations pour les activités de la santé, sont, à ses yeux "la preuve que les populations veillent sur leur santé". Ce bel exemple a valu à ce CSPS un don gracieux d'un kit de médicaments d'une valeur de 500 000 F CFA offert par le ministre d'Etat qui n'a pas manqué de recommander la planification familiale aux populations car, a-t-il dit, "c'est une alternative à la mortalité maternelle et infantile". Au CMU tout comme au CHR, tous les services ont été passés en revue.

Le ministre d'Etat a aussi noté avec satisfaction que les 6 recommandations faites en 2004, ont été réalisées. Il s'agit de la construction d'une salle d'hospitalisation et de la clôture du CMU de Dédougou, de la dotation du CMU d'un réfrigérateur conventionnel pour le Programme élargi de vaccination (PEV), de la réfection des services de maternité et des urgences médicales du CHR de Dédougou, du renforcement des formations sanitaires à travers la construction et la réhabilitation des CSPS, du renforcement de la logistique et la décentralisation de la prise en charge des PVVIH par les ARV. Qu'à cela ne tienne, tous les défis n'ont pas été relevés. "Beaucoup reste à faire", a relevé le ministre de la Santé.

Avec 6 districts, un CHR, 5 CMA, 149 CSPS, la région connaît une mauvaise couverture en infrastructures sanitaires de la partie nord du district sanitaire de Nouna (Djibasso, Kombori, Madouba et Barani). De la présentation de la région sanitaire de la Boucle du Mouhoun faite par le directeur régional de la Danté (DRS), il ressort que les difficultés auxquelles est confrontée la région se résument, entre autres, à l'insuffisance du personnel biomédical pour assurer la maintenance préventive et curative des équipements bio-médicaux, la grande mobilité du personnel hors de la région, la vétusté de certains blocs opératoires (Nouna, Solenzo, CHR de Dédougou), la vétusté du service de chirurgie et du laboratoire du CHR de Dédougou, le manque de centre régional de transfusion sanguine, le manque d'un dépôt régional. Ces échanges francs, fructueux, empreints de convivialité et, souvent, teintés d'ironie ont quelque fois été accueillis par des salves d'applaudissements. La député Koté Korotimi a saisi l'opportunité de la tournée du ministre de la Santé dans la Boucle du Mouhoun pour faire un don de matériel biomédical et de consommables au CHR de Dédougou.

Par Serge COULIBALY

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !