Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : le Burkina lance le 8e round du fonds mondial - 16/09/2009 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Santé a organisé le mardi 15 septembre 2009 à Ouagadougou, un atelier de lancement du 8e round (série) du fonds mondial pour la lutte contre le paludisme. Le paludisme demeure un véritable problème de santé publique dans le monde et particulièrement dans les pays en développement. Malgré les efforts entrepris pour réduire ce lourd fardeau, il reste toujours le premier motif de consultation et la première cause de décès dans les formations sanitaires du Burkina Faso. C'est ce triste constat qui amène le ministère de la Santé, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers à en faire une préoccupation.

A cet effet, un atelier de lancement officiel a été organisé dans le cadre de la mise en œuvre du 8e round (série) du fonds mondial pour la mise à l'échelle des activités de lutte contre le paludisme. Cet atelier a regroupé l'ensemble des directeurs régionaux de la santé, des partenaires techniques et financiers du ministère de la Santé. Pour le ministre de la Santé, Seydou Bouda, le but du round est de réduire de 50% les taux de morbidité et de mortalité liées au paludisme d'ici à 2014 par rapport à 2000. Ce 8e round du fonds mondial pour la lutte contre le paludisme vise les principaux objectifs suivants : premièrement, amener à au moins 80% le taux d'utilisation des moustiquaires imprégnées d'insecticides à longue durée d'action, chez les femmes enceintes, les enfants de moins cinq ans et dans la population générale, d'ici à 2014; deuxièmement, traiter à domicile avec les combinaisons thérapeutiques à base d'artémisinine, au moins 80% des cas de palu simple. La mise en œuvre de cette subvention du fonds mondial qui s'élève à environ 26 823 000 000 F CFA permettra d'acquérir et de distribuer gratuitement 6 600 000 moustiquaires imprégnées. Elle permettra encore de prendre en charge le paludisme simple au niveau communautaire à coût très abordable.

Elle permettra enfin de sensibiliser les populations pour un changement de comportement dans la lutte contre le paludisme. Toutes ces actions seront complémentaires à celles déjà menées par les services de santé pour permettre au Burkina d'atteindre les objectifs du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), du Programme national de développement sanitaire (PNDS) et partant de progresser résolument vers les Objectifs du millénaire liés à la santé.

La subvention du 8e round renforce la collaboration entre le secteur public et la société civile dans la lutte contre le paludisme. En effet, Plan Burkina Faso, Africare, l'Organisation chrétienne de secours et de développement, la Coalition des réseaux et associations burkinabè de lutte contre le Sida et la promotion de la santé, et l'Union des religieux et coutumiers du Burkina Faso seront associés au Programme d'appui au développement sanitaire (PADS) pour la mise en œuvre de ce 8e round. Selon le coordonnateur du PADS, Zackarie Balima, cet atelier est un cadre d'information et d'échange afin de développer des stratégies pour atteindre les objectifs fixés. Dans ce huitième round (série), le secteur public aura la charge de l'acquisition des médicaments et des moustiquaires imprégnées. La société civile, quant à elle, se chargera de la distribution et du suivi de la prise des médicaments contre le paludisme (ACT) au niveau communautaire.

Boureima SANGA
Wind-Yida Emmanuel SAWADOGO

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !