Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6410 - Octobre 2017 - pages 497-500

Docteur Siaka Ben-Aziz Dao Processus styloïde géant compliqué d’un syndrome stylo-hyoïdiennoteEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Auteurs : S.B.A. Dao, M. Sereme, B. Ouattara, O. Diallo, C. Lougue, Y.A. Bamouni, K. Ouaba, R. Cisse - Burkina Faso


Résumé

Introduction : Le syndrome stylo-hyoïdien est le sous-groupe le plus fréquent de la stylalgie. Son diagnostic repose sur un trépied au sein duquel l’imagerie est capitale. Dans notre contexte, le recours à la radiographie est habituel malgré plusieurs insuffisances que permet de combler le scanner. Nous rapportons un cas de processus styloïde de 65.4 mm longtemps méconnu.
Observation : Un patient de 50 ans présentait une exacerbation récente d’une symptomatologie cervicale vieille de 15 ans, faite d’une dysphagie et d’une sensation de corps étranger. Le tableau clinique avait motivé plusieurs consultations dans un contexte d’angine à répétition. Pendant que l’examen physique était normal, la dernière radiographie cervicale avait évoqué une hypertrophie du processus styloïde droit et une calcification de la portion distale du ligament stylo-hyoïdien gauche. Le scanner cervical avait confirmé la présence d’un processus styloïde droit géant de 65.4 mm. Après une styloïdectomie partielle, le patient était asymptomatique depuis plus de cinq ans.
Conclusion : Même dans un contexte de limitation des moyens, la stylalgie requiert la réalisation d’un scanner cervical, notamment sa reconstruction tridimensionnelle.

Summary
Stylo-hyoid syndrome complicated with giant styloid process

Introduction: Stylo-hyoid syndrome is the most frequent subgroup of stylalgy. Its diagnosis is based on a tripod in which imaging is crucial. In our context, the use of X-rays is usual despite several shortcomings that the scanner can fill. We report a case of styloid process of 65.4 mm long unrecognized.
Observation: A 50-year-old patient had a recent exacerbation of a 15-year-old cervical symptomatology of dysphagia and foreign body sensation. The clinical picture had motivated several consultations in a context of repeated angina. While the physical examination was normal, the last cervical X-ray showed hypertrophy of the right styloid process and calcification of the distal portion of the left stylo-hyoid ligament. The cervical CT-scan had confirmed the presence of a giant 65.4 mm styloid process. After a partial styloidectomy, the patient was asymptomatic for more than five years.
Conclusion: Even in a context of limiting means, stylalgia requires the realization of a cervical CT-scan, especially its three-dimensional reconstruction.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 377 fois, téléchargé 28 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !