Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Ecorces et comprimés : même combat - 01/09/2006 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le thème de la quatrième journée africaine de la médecine traditionnelle célébrée hier prône la collaboration avec les praticiens conventionnels. "Intensifier la collaboration entre les praticiens de la médecine traditionnelle et ceux de la médecine conventionnelle en matière de VIH/SIDA".

Telle est la réflexion qui a animé la commémoration de la quatrième Journée africaine de la médecine traditionnelle, célébrée hier à Yaoundé. Au cours de la cérémonie que présidait à la Faculté de médecine et de sciences biomédicales, Urbain Olanguena Awono, ministre de la Santé publique, il a été largement question des voies et moyens pour améliorer la coopération entre les médecines traditionnelle et conventionnelle. Selon le Minsanté, ce partenariat doit enrichir le patrimoine thérapeutique camerounais. " La médecine conventionnelle n’est pas une science exacte, d’où la nécessité de respecter les tradipraticiens ", a-t-il déclaré.

La médecine traditionnelle est une partie intégrante du système de santé camerounais. Elle est une réalité qu’on ne peut ignorer. Il est donc question, à partir de cette quatrième journée, de créer un cadre de partenariat entre les deux branches, surtout en matière de prévention du VIH/SIDA. " Il y a un projet de loi en cours d’étude pour mettre en place un cadre légal de partenariat ", a annoncé Urbain Olanguena Awono. Un plan national d’action pour le développement de la médecine traditionnelle sera également validé avant la fin de l’année en cours.

Tout ceci dans le but d’éviter le charlatanisme de certains praticiens qui prétendent tout soigner, bien qu’étant conscients de ce que seules certaines pathologies peuvent être guéries. Le thème de cette année s’inscrit d’ailleurs dans le cadre de la déclaration des ministres africains de la Santé, à l’effet d’instaurer l’année 2006 comme année d’accélération de la prévention du VIH dans les zones africaines de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon l’OMS, des études menées dans certains pays d’Afrique montrent une meilleure prestation des services de santé, notamment le transfert rapide des malades vers les établissements biomédicaux. " J’utilise des fiches pour envoyer mes malades à l’hôpital et je les accompagne quand c’est nécessaire, surtout lorsqu’il s’agit du sida ", affirme maître Ngan, née Solange Zambou, tradi-praticienne. Alors que certains parlent de la spécialisation des tradi-praticiens, d’autres, à l’instar du Dr. Monono Ekeke, directeur des Technologies de la santé au Minsanté, insiste sur la vérification scientifique des procédés de fabrication pour une meilleure efficacité. Pour cette célébration au Cameroun, les manifestations ont tourné autour de tables-rondes sur le thème de la journée.

Une exposition animée par des tradi-praticiens venus des quatre coins du pays a également eu lieu hier à l’esplanade de la Faculté de médecine et de sciences biomédicales de l’université de Yaoundé I. Chacun y allant de ses techniques pour attirer le maximum de visiteurs. Pour clore cette journée, un concours de rédaction, en rapport avec le thème a été ouvert aux élèves des lycées et collèges.

Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !