Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Dr Elong Ntsama épouse Kana : une fièvre typhoïde mal soignée peut tuer - 10/02/2010 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon ce médecin es urgences et catastrophes, d’autres complications peuvent survenir pendant la maladie. Qu’entend-t-on par fièvre typhoïde ?

C’est une maladie infectieuse provoquée par un bacille gram négatif appelé «Salmonella Typhi». Il s’agit d’une septicémie, c’est-à-dire une infection du sang à point de départ oro-fécal (le malade fait des selles qui contient cette bactérie). C’est une maladie dont la transmission est interhumaine par contact direct avec une personne infectée, soit de façon indirecte par le billet d’aliments contaminés par l’eau souillée. Ici, ce n’est pas forcément la personne malade qui va transmettre le bacille. D’où l’importance de l’hygiène.

Quelles sont les zones propices à sa propagation ?

On la retrouve dans les zones à conditions d’hygiène précaires. Il s’agit par exemple des pays en voie de développement où les toilettes sont situées à proximité de la cuisine.

Comment reconnaît-on les symptômes ?

Il faut d’abord connaître la période d’incubation qui varie d’une à trois semaines.
On ne présente pas directement les symptômes après avoir été infecté. Et même, beaucoup de patients pensent souvent à la fièvre typhoïde chaque fois qu’ils ont une fièvre. C’est pourquoi il est important de connaître les signes et de consulter un médecin. Pour les signes, il existe deux phases à partir du moment où la maladie commence. La première est la phase d’invasion qui correspond à la première semaine de maladie. Elle se caractérise par une fièvre élevée (40°c) et d’installation progressive (maux de tête, fatigue, insomnie, troubles digestifs, manque d’appétit, nausées, douleurs abdominales, constipation ou diarrhée…). On peut également avoir des douleurs musculaires et articulaires. La phase d’état correspond à la deuxième semaine de maladie. Ici, la fièvre reste en plateau, c’est-à-dire qu’elle ne baisse plus (39° à 40°c) et les selles sont diarrhéiques. On peut également avoir un état somnolent (fatigue) qui évolue vers une prostration dans les formes graves qu’on appelle en terme médical «Tuphos».

Des complications peuvent-elles survenir ?

Des complications peuvent apparaître, du genre perforation ou hémorragie intestinales, qui sont les plus courantes. On peut aussi avoir des manifestations cardiaques, osseuses, rénales et cérébrales.

Que faire pour éviter ces complications ?

Il faut dépister tôt et suivre un traitement, car mal traitée, la typhoïde peut tuer.

Comment se pose le diagnostic ?

On peut faire la culture (ou prélèvement) du sang ou encore la culture des sels. On peut également faire le sérodiagnostic du Vidal qui permet de mettre en évidence les anticorps de la maladie dans le sang. Il est important de souligner que cet examen est d’interprétation difficile et sa positivité est tardive. Il faut répéter le prélèvement à 15 jours d’intervalle, et non deux jours après, comme cela est de coutume.

Et le traitement ?

Le traitement peut être curatif ou préventif. Dans le premier cas, en dehors du traitement des symptômes (qui consiste à baisser la fièvre et à calmer les douleurs) et du traitement des éventuelles complications, on utilise des antibiotiques pendant une durée moyenne de deux semaines. En ce qui concerne le traitement préventif, il est important de respecter les mesures d’hygiène classiques, c’est-à-dire le lavage des mains à l’eau et au savon, principalement après chaque passage aux toilettes et avant toute manipulation d’aliments. Dans l’entourage du malade, il est également nécessaire de faire un examen des selles afin de dépister les porteurs sains et permettre ainsi d’éviter la dissémination de la maladie. Il existe un vaccin efficace contre le bacille. La protection est assurée 15 jours après la vaccination. Le rappel se fait tous les trois ans.

Propos recueillis par Josephine Abiala

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !