Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Garoua : le centre d’hémodialyse fort sollicité ; 16 patients actuellement suivis au centre de Garoua - 16/03/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Fonctionnel depuis juillet 2009, le centre d’hémodialyse de Garoua, officiellement inauguré par André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, le 16 décembre 2009, fait déjà l’objet d’une forte sollicitation. Dès juillet 2009, le centre a accueilli son premier malade. Ce dernier, aux dires du Dr Fonguazi Protest Nkeng, chef du centre, provenait de Yaoundé. A ce jour, le centre a déjà dépisté 24 patients souffrant de maladies rénales dont 16 cas chroniques en phase terminale. Trois décès ont déjà été enregistrés. Selon la même source, les patients accueillis dans le centre proviennent d’un peu partout à travers le pays et même, de pays voisins, à l’instar de la République du Tchad dont un ressortissant est actuellement suivi dans le centre.

Comme le souligne le Dr Fonguazi, les causes de la prévalence en dialyse dans la région du Nord sont liées aux problèmes de déshydratation auquel font face les populations de cette région, particulièrement en période de canicule, comme c’est le cas en ce moment. Cette déshydratation est à l’origine des calculs rénaux dont souffrent nombre de ressortissants de cette partie du pays. Outre ce problème, le chef de centre évoque également le phénomène d’automédication. Les populations de cette région ayant la propension à se tourner vers les médicaments de la rue ou les guérisseurs traditionnels. Il a, par ailleurs, déploré la référence tardive des patients, la plupart d’entre eux étant reçus dans la phase chronique.

L’initiative prise par le chef de l’Etat de doter la région du Nord d’un centre d’hémodialyse, s’avère on ne peut plus salutaire, au regard de l’ampleur que connaît le mal dans cette partie du pays.

Daniel IBRAHIMA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !