Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Drépanocytose : la croisade mondiale lancée à Yaoundé - 19/04/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une campagne internationale de sensibilisation débute ce lundi pour marquer le centenaire de la découverte de la maladie. En 1910, l’américain James Herrick découvrait la Drépanocytose ou anémie à hématies falciformes sur un Noir des Iles Britanniques. Pour marquer le centenaire de la découverte scientifique de cette maladie, l’Organisation internationale de lutte contre la drépanocytose (Oild) lance ce lundi au palais des congrès de Yaoundé, des campagnes de sensibilisation et de collecte des fonds dans cinq pays du monde, le Gabon, le Congo, la RDC et l’Inde.

Selon Edwige Ebakisse Badassou, présidente mondiale de cette organisation basée à Paris, ces actions baptisées « Drépadon » visent à financer ses différents programmes pour l’amélioration de la prise en charge des patients dans ces pays, les plus touchés au monde. « Un Camerounais sur quatre est porteur du gène de cette maladie c’est-à-dire de trait S susceptible de transmettre la maladie. La prévalence est la même dans les autres pays de l’Afrique centrale concernés et dans les Etats du centre de l’Inde », révèle Edwige Ebakisse Badassou. Son organisation entend procéder à la construction et à l’équipement de centres spécialisés de prise en charge et de recherche sur la maladie, à la formation des professionnels de santé, au dépistage, à la vaccination contre le pneumocoque, à la fourniture des kits de survie aux patients, à des opérations chirurgicales des malades avec des prothèses de hanche.

En prélude au lancement de l’événement, une marche de solidarité a été organisée samedi dernier à Yaoundé avec pour point de départ et d’arrivée le boulevard du 20 mai en passant par le marché central. Y ont pris part, Marie Thérèse Obama, ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Fru Angwafo III, Secrétaire général du ministère de la Santé publique et Habissou Bidoung Mkpatt, Secrétaire général de la Fondation Chantal Biya, entre autres. La suite des activités prévoit des dépistages et consultations gratuites à la Fondation Chantal Biya, à l’hôpital de la Caisse et à Douala. Quatre spécialistes de la maladie et experts scientifiques venus de France s’occuperont des cas cliniques compliqués. Des professionnels de la santé seront également formés jeudi à la Faculté de médecine de l’université de Yaoundé I. Le clou de l’événement sera la grande émission TV Spécial Drépadon en direct du Palais des sports de Yaoundé samedi prochain, pour clôturer la campagne au Cameroun. Une soirée spéciale et originale car le ticket d’entrée sera tout simplement un Sms de solidarité envoyé au 8090, selon la présidente. L’opération va se reproduire ensuite successivement dans les autres pays concernés pour se clôturer par l’Inde en novembre prochain.

Hugues Marcel TCHOUA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !