Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le diabète : traitement bientôt gratuit pour les enfants - 21/06/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le projet « Changing Diabetes in Children », pour la prise en charge du diabète chez les enfants, a officiellement été lancé au Cameroun vendredi dernier. «Aucune famille ne devrait avoir à choisir entre la nourriture et l’insuline. » Profond, le regard de l’enfant qui accompagne ce slogan, bien en évidence vendredi dernier à l’hôtel Hilton de Yaoundé, où André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, a officiellement lancé le projet « Changing Diabetes in Children » au Cameroun. Ce projet, d’une durée de cinq ans, est une initiative des laboratoires Novo Nordisk, - leader mondial dans le traitement du diabète - afin d’améliorer les conditions de vie des enfants atteints de diabète, mais aussi de créer des unités de soins adaptées dans les pays en développement.

De façon spécifique, au Cameroun, ce projet couvrira les dix régions du pays, en mettant sur pied dans chacune une clinique pédiatrique dédiée au diagnostic et au traitement des enfants souffrant d’un diabète de type 1. En plus de la gratuité d’une prise en charge de base, et de l’insuline, « le projet prévoit de fournir aux patients le matériel permettant la surveillance des glycémies. Il sera aussi question d’organiser la formation des professionnels de santé, l’éducation des patients et de leurs parents, pour promouvoir et améliorer l’auto-surveillance ». Des précisions de Ben Konaté, représentant de Novo Nordisk à la cérémonie de lancement.

Cela dit, le constat ici est que le Cameroun, comme nombre de pays en développement, dispose de peu d’informations sur l’état de la maladie. Néanmoins, selon le Minsanté, « les données actuelles situent entre 300 et 500, le nombre d’enfants actuellement suivis dans le pays ». On apprend aussi que seuls l’hôpital central de Yaoundé et l’hôpital général de Douala sont jusque-là capables de fournir aux jeunes diabétiques une prise en charge de qualité. Ceci à cause du manque de personnel spécialisé, l’absence d’infrastructures et surtout des difficultés pour les familles de payer pour le traitement.

Le projet « Changing Diabetes in Children » entend donc faire face aux besoins urgents des enfants victimes du diabète en leur fournissant l’aide pour la prise en charge nécessaire, tout en développant les capacités d’un système de santé publique capable de maintenir ces soins sur le long terme. L’ambition ultime du projet, selon Ben Konaté, est « qu’au bout des cinq ans, il existe une collaboration durable entre le gouvernement et les partenaires locaux, que soient créés des cliniques spécialisées fonctionnelles et qu’il existe des compétences locales capables d’envisager l’extension de ces services dans les districts de santé».

Félicité BAHANE N.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !