Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Agrégation : des médecins se préparent - 21/09/2006 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un séminaire sous-régional de préparation pédagogique des candidats en médecine humaine s’est ouvert hier à l’Hôpital général de Yaoundé.

Ils sont neuf médecins spécialistes de la sous-région Afrique centrale, à se présenter à la 22è édition du concours d’agrégation en médecine humaine qui se déroulera du 6 au 15 novembre prochain à Bamako au Mali. Et pour accroître leur chance de réussite, ils se ménagent dès maintenant. C’est à la faveur d’un séminaire sous-régional de préparation pédagogique qui s’est ouvert hier à l’Hôpital général de Yaoundé. Organisé pour la première fois en Afrique centrale, ce séminaire est placé sous le haut patronage des ministres de l’Enseignement supérieur et de la Santé publique, avec la collaboration de la conférence internationale des doyens des facultés de médecine d’_expression française (Cidmef). Selon le Pr. Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur qui présidait la cérémonie d’ouverture, ce séminaire va garantir la formation des formateurs de très haut niveau.

Jusqu’au 15 octobre prochain, les candidats venus du Cameroun, du Gabon, de la République centrafricaine, du Congo et peut-être du Bénin et de la Côte d’ivoire, qui sont déjà des enseignants de médecine, seront initiés à la préparation et à la présentation d’une leçon, à l’utilisation des appareils audiovisuels, mais aussi à l’examen d’un malade. " Tout ceci vise en réalité à améliorer la qualité des enseignements ", a déclaré le Pr. Maurice Aurélien Sosso, vice-président du comité d’organisation du séminaire. Il s’agira également d’améliorer les performances des médecins sur le plan purement clinique, car au cours de cette préparation, les candidats devront proposer des diagnostics et des traitements par rapport à des cas pratiques et seront contrôlés sur leurs aptitudes à appliquer les solutions présentées. Pour les apprenants, les attentes sont précises. " Nous avons des pré requis. Il reste donc à compléter ce que nous avons comme fondements dans la démarche pédagogique pour pouvoir bien transmettre le message aux étudiants ", atteste le Dr Gontran Onzotto, oto-rhino-laryngologiste congolais.

Le concours d’agrégation, placé sous l’égide du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames), est ouvert aux médecins ayant une expérience pédagogique et clinique. De nos jours, on compte environ une quarantaine d’agrégés camerounais en médecine humaine, et quatre autres médecins sont inscrit au prochain concours. Par ailleurs, devenir agrégé requiert une condition indispensable : " On ne peut pas conférer une agrégation à un médecin qui n’a pas de poste hospitalier. Au bout de deux ans, un agrégé qui n’a pas été nommé se voit retirer son agrégation ", déclare le Pr. Maurice Aurélien Sosso. Outre la médecine humaine, les sciences médicales comprennent la pharmacie et la médecine vétérinaire ou animale.

Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !