Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Les explications du Dr Edwige Belinga : «La femme enceinte peut consommer toute sorte de viande…» [interview] - 27/07/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les explications du Dr Edwige Belinga, médecin de santé publique, service régional de la planification du Centre. Dans nos traditions, la consommation de certains aliments carnés (antilope, biche, crocodile, singe) ou d’œufs est interdite aux femmes enceintes. Cela se justifie-t-il sur le plan scientifique ?

Non. Au contraire les aliments carnés sont constitués principalement de protéines et sont très importants parce qu’ils entrent dans la constitution des tissus. La femme enceinte peut consommer toute sorte de viande sauf si elle est malade, s’il y a, par exemple, risque d’augmentation de son cholestérol. La viande d’antilope, de biche, de crocodile et de singe sont des viandes rouges comme celles de bœuf ou de porc, pourquoi la femme grosse s’en priverait-elle ? D’ailleurs les régimes sont proscrits pour une femme enceinte qui doit manger de manière équilibrée : protéines, lipides, glucides, sels minéraux, etc.

Et c’est mieux qu’elle mange ce qu’elle trouve dans son milieu. Prenons l’exemple d’une femme enceinte qui vit dans la région de l’Est où il y a beaucoup de singes, doit-elle refuser d’en consommer parce qu’il ne faut pas transgresser tel ou tel tabou ? Je ne le pense pas. La viande de singe est une bonne source de protéines au même titre que celles de bœuf ou de porc comme je l’ai signalé plus haut. S’agissant de la consommation d’œufs, on dit que le bébé va naître sans cheveux ou qu’il aura une tête comme ci comme ça, pourtant il n’y a aucune raison à en interdire à la femme enceinte quand on sait que l’œuf est très riche en protéines et calcium et autres nutriments qui sont nécessaires au développement du fœtus.

Sur le plan purement médical, certains aliments sont-ils à proscrire aux femmes enceintes ? Et pourquoi ?

Pour la santé proprement dite, la grossesse peut entraîner certains risques telles que l’acidité ou les brûlures d’estomac. Ceci s’explique aisément dans le cas de la femme enceinte : son utérus soulève l’estomac, ce qui provoque des reflux acides qu’on peut combattre en lui conseillant de diminuer les produits acides comme le citron. Tout comme pour l’hypertension pour laquelle on demande à la femme grosse de diminuer sa consommation de sel. Encore que certaines études assez récentes disent que c’est le placenta qui provoque cette hypertension qui cesse après l’accouchement, d’où il n’y a donc pas nécessité d’imposer la diminution de sel à toutes les femmes enceintes hypertendues. Pour les femmes enceintes qui sont prédisposées à certaines maladies telle que l’obésité, elles doivent continuer leur régime en pensant au bébé, à son développement normal. Nous on préfère renforcer le régime alimentaire de la femme grosse plutôt que de le diminuer en ajoutant les sels minéraux comme le fer parce qu’il peut y avoir des complications à l’accouchement avec hémorragie. Nous ajoutons également l’acide folique, le calcium pour la constitution des os du bébé, le magnésium, la vitamine A, car si la maman n’a pas un taux de nutriments élevé, c’est elle qui aura des problèmes parce que le fœtus va toujours prélever ce qui lui revient.

Propos recueillis par I.M.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !