Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Choléra:33 cas et 3 morts à Béka - 11/11/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cette localité du département du Faro vient d’être touchée par l’épidémie qui frappe la partie septentrionale et la ville de Douala depuis plusieurs mois. Jusqu’à une période récente, le département du Faro était l’unique unité administrative de la région du Nord, à n’avoir pas enregistré de cas de choléra. Mais depuis quelques jours, il est rentré dans la danse. Un foyer de choléra vient d’être déclaré à Béka, le chef-lieu de l’arrondissement du même nom.

Cette localité située à 80 km environ de Poli, le chef-lieu du département du Faro, et à 120 Km de Garoua, la cité capitale du Nord, est également frontalière au Nigéria voisin. Selon les informations recueillies hier au téléphone auprès du sous-préfet de Béka, Maoundé Wé, 33 cas ont déjà été enregistrés en trois jours, pour trois décès. Le premier cas est survenu le mardi 8 novembre dernier, au quartier Leswouro, situé au centre ville de Béka. « Avec une certaine rapidité, l’épidémie s’est propagée dans toute la ville. Ce qui fait qu’à ce jour, nous enregistrons deux cas toutes les 30 minutes», a laissé entendre Maoundé Wé. Pour circonscrire la maladie, une équipe de la délégation régionale de la Santé publique du Nord est descendue sur le terrain. Cette équipe fournit non seulement les soins primaires aux malades, mais désinfecte aussi les domiciles et les lieux contaminés. Du côté de l’autorité locale, une réunion d’urgence s’est tenue dans les locaux de la sous-préfecture, afin de réactiver les cellules de veille. C’est ainsi que des équipes sillonnent quotidiennement les quartiers et villages environnants, pour sensibiliser les populations sur les mesures à prendre pour endiguer l’épidémie.

Au niveau de l’approvisionnement en eau, des solutions palliatives sont en cours, a laissé entendre le sous-préfet. Surtout que le forage du centre de santé d’arrondissement de Béka, qui est en panne depuis quelque temps, ne facilite pas la tâche au corps médical.

Cette nouvelle situation de Béka vient remettre sur la sellette la situation du choléra dans cette partie du pays. La région du Nord qui comptait déjà plus de 300 cas, comptabilise dorénavant 350 cas pour neuf décès.

DIKWE FODAMBELE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !