Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Pharmacie : Une faculté en vue au Cameroun - 10/10/2006 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’annonce a été faite vendredi dernier à l’Université de Yaoundé I par le ministre de la Santé publique. L’occasion était tout indiquée : remise solennelle des diplômes interuniversitaires de pharmacie et de santé publique à 24 professionnels issus de cinq pays de l’Afrique centrale. Cérémonie tenue au grand amphithéâtre de la faculté de médecine de l’Université de Yaoundé I en présence des ministres de la Santé publique et de l’Enseignement supérieur.

Les lauréats de la première promotion venaient des secteurs public et privé du Cameroun (19), du Gabon (1), du Tchad (1), de la République du Congo (1) et de la République centrafricaine (2).

Pour le porte-parole des lauréats, le Centrafricain Wilfried Nambéi, "la sous région Afrique centrale présente un déficit réel en professionnels des médicaments ". D’où le souhait du vice major de la promotion de voir " cette formation pérennisée". Le ministre de la Santé publique (Minsanté), Urbain Olanguena Awono, en guise de réponse, a indiqué que cette formation est une étape qui concrétise une volonté politique de doter le Cameroun des ressources humaines compétentes. Ceci, dans un contexte de faux médicaments et de publicité mensongère.

Le Minsanté a par ailleurs souligné que la pérennité d’une telle formation est une exigence, car il y a un gros problème de sécurité sanitaire dans la distribution des médicaments au Cameroun et dans plusieurs pays au monde. "La création d’une faculté de pharmacie au Cameroun apparaît comme une nécessité", a martelé Urbain Olanguena Awono. " Des études d’identification des besoins dans ce sens vont commencer en 2007 dans le cadre du C2d", a-t-il ajouté. Le C2d est le contrat désendettement développement, Contrat lié avec la France.

Les 24 lauréats ont suivi, pendant 18 mois, une formation en dix modules. Entre autres modules : l’économie et la communication, ainsi que la gestion du cycle de projet. Cette formation est un fruit du partenariat entre la faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’Université de Yaoundé I et la faculté de pharmacie de l’Université de Montpellier I en France dont le doyen, Alain Térol, était à la cérémonie. Cette formation a été coordonnée à la faculté de médecine et de sciences biomédicales de l’Université de Yaoundé I par le professeur Geneviève Bengono, et financée par la coopération française, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation de la communauté des Etats de l’Afrique centrale (OCEAC).

Justin Blaise Akono

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !