Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Le centre de santé de Dehane rénové par les soins du CERAC - 29/05/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La représentante personnelle de la première dame a présidé samedi en Sanaga Maritime, la cérémonie de remise solennelle de la structure, réhabilitée et équipée par le Cercle des amis du Cameroun. C’est peu de dire que le centre de santé intégré de Dehane, localité située à 40km d’Edéa, était admis en salle d’urgence. Sur son carnet médical était même portée la mention : très grave.

Cette formation sanitaire, qui a vu le jour voici 29 ans, n’était plus que l’ombre d’elle-même, rongée par de multiples maux : vétusté des locaux, matériel détérioré devenu inopérant, puits à l’eau douteuse, enclavement, taux de morbidité élevé. Des pathologies comme le paludisme, les infections diarrhéiques et respiratoires, les IST/Sida, les dermatoses et les maladies cardiovasculaires avaient fait leur nid ici.

Il a donc fallu l’intervention d’un médecin pas comme les autres, spécialiste de ce type de cas, pour sauver cet hôpital qui couvre quand même une population déshéritée, avoisinant les 6000 âmes. La première dame Chantal Biya, ambassadrice de Bonne volonté de l’Unesco, présidente fondatrice du Cercle des amis du Cameroun (CERAC) mue par son esprit de solidarité et de partage a, au travers de cette association caritative, volé au secours des malades de Dehane. Le résultat est la réhabilitation complète de la formation sanitaire. Notamment, la remise à neuf du bâtiment, la construction d’un château d’eau, avec une adduction étendue au village.

A côté des travaux de réfection, le CERAC a octroyé des médicaments, du mobilier administratif, de l’équipement et du mobilier médical, de l’équipement de laboratoire, du matériel d’entretien, des denrées alimentaires. Cerise sur le gâteau, Chantal Biya a offert un don spécial au centre de santé intégré. Au moment de remettre la structure sanitaire retapée, le château d’eau et les nombreux dons, Catherine Esso, la représentante personnelle de la première dame, présidente fondatrice du CERAC a affirmé : « A travers ce projet, le CERAC apporte sa contribution au renforcement de l’offre de soins au centre de santé intégré de Dehane. La représentante personnelle de la première dame estime que ce château d’eau servira à lutter contre le choléra et les maladies liées à l’utilisation de l’eau impure.

Aujourd’hui, on peut dire que le malade d’hier affiche meilleure mine. Le centre de santé intégré de Dehane a guéri de tous ses maux, grâce à un « docteur » nommé Chantal Biya. La preuve : le taux de fréquentation depuis la réhabilitation, comme le rappelle le Dr Nogbe Esther, chef du service de santé de District d’Edéa, a augmenté de 30% et le nombre de cas de diarrhée a chuté de 50%. « Et nous pensons que cela va s’améliorer davantage », ajoute-t-elle. Reste maintenant à l’ancien patient de garder sa bonne santé. La promesse a été faite par Diwongui Fidèle, porte-parole des malades : « Notre gratitude va à notre généreuse bienfaitrice maman Chantal Biya. Elle a transformé le centre de santé pour en faire un centre de référence dans la contrée. Nous prenons l’engagement solennel de garder ce lieu en bon état et de faire bon usage de tous les dons qui nous sont destinés ».

Alain TCHAKOUNTE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !