Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Oreilles, yeux, visage…: comment améliorer l’offre de soins - 12/06/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La question était au cœur du congrès des spécialistes de ce secteur de la médecine, tenu samedi dernier à Yaoundé. Oto-rhino-laryngologie (ORL) et chirurgie cervico-faciale. Une terminologie aussi difficile à décrypter qu’à prononcer, pour désigner ces spécialistes qui traitent autant les problèmes d’oreille, de nez, de gorge que les interventions sur le visage et le cerveau.

Pourtant, malgré la relative méconnaissance de la discipline, l’expertise de ces médecins spécialisés est l’une des plus sollicitées au Cameroun, avec plus de 3000 consultations et quelques 200 interventions chirurgicales dans ce domaine, chaque mois. Problème, malgré cette forte demande qui tend plutôt à s’amplifier, le nombre de spécialistes présents au Cameroun, 31, et leur répartition géographique – 81% à Yaoundé et à Douala, sont largement insuffisants pour faire face. En ouvrant samedi dernier le 11e congrès de la Société camerounaise d’ORL et de chirurgie cervico-faciale (SCORL), mouvement regroupant les spécialistes camerounais de cette discipline, cette question du renforcement des capacités d’interventions dans le secteur, était au centre des débats.

Dans son mot d’ouverture, le représentant du ministre de la Santé publique a en effet relevé l’un des axes majeurs de la politique sectorielle de la santé, qui préconise « que l’offre des soins de santé en général, et des soins spécialisés en particulier, se rapproche de plus en plus et de façon équitable, de toutes les couches sociales, où qu’elles se trouvent ». Dans ce sens, les actions de la SCORL ont permis d’améliorer l’offre en ressources humaines, grâce notamment à l’instauration d’un Master en ORL depuis cinq ans à la faculté de médecine de Yaoundé, permettant ainsi d’étoffer les personnels d’appui dans ce secteur. Mais surtout, depuis l’année académique 2007 – 2008, de jeunes médecins sont admis sur concours à un cycle de spécialisation ouvert à la FMSB de Yaoundé. Ce qui permettra en 2012, d’avoir la première cuvée des spécialistes ORL et chirurgie cervico-médicale, formés directement sur place. Jusqu’ici, de telles formations n’existaient qu’à l’étranger. Et l’insuffisance de spécialistes, dans une branche comme l’audioprothèse par exemple, faisant en sorte que l’activité reste sous le giron d’experts venus de l’étranger et en mission, avec des coûts de prestations élevés (entre 750.000 et 1,5 million de F).

Au-delà de ce volet formation, la SCORL pose également sur la table nombre de besoins matériels, comme l’équipement des formations sanitaires en matériels de diagnostic sur l’ensemble de territoire, ou encore le renforcement des services ORL et laboratoires de dissection. Autant de choses à même d’améliorer les prestations et la prise en charge, y compris dans les zones les plus reculées.

Placés sous le thème « ORL et multidisciplinarité », les travaux de samedi dernier, sous la forme d’une formation continue, ont été ouverts aux autres métiers de la santé. Ce, explique le Pr. Geneviève Bengono, en raison de la transversalité de cette discipline qui s’appuie sur d’autres spécialités médicales comme la radiologie, la biologie, l’ophtalmologie ou encore l’oncologie. Une approche d’ouverture qui vise également à en améliorer l’impact.

Eric ELOUGA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !