Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Dr Gilles Martin Londji : le furoncle peut causer la mort - 29/06/2011 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon le médecin, cette inflammation touche beaucoup plus les personnes ayant un système immunitaire fragilisé*. Comment définissez-vous le furoncle ?

C’est une inflammation localisée au niveau du tissu sous-cutanée, du muscle ou de la sous peau et qui est observable au niveau de la peau. Cette inflammation est provoquée par des surinfections. Cela veut dire que lorsque la flore naturelle de la peau est déséquilibrée, un microbe peut s’y installer et créer ce désordre architectural. Donc, l’architecture étant désorganisée, il y aura une collection de pus sous la peau. Et cela fait une inflammation locale au niveau de la zone occupée par ce germe; ce qui va aboutir à une destruction des tissus qui font une collection supérieure en dessous.

Peut-on craindre des complications ?

Le furoncle peut s’avérer dangereux. En effet, on peut avoir une septicémie – invasion du microbe dans la circulation générale, c’est-à-dire que le microbe colonise tous les organes – avec une porte d’entrée du furoncle. Le microbe peut partir de la zone infectée, entrer dans les vaisseaux et se retrouver dans la circulation générale. Il va alors se multiplier et créer une infection généralisée. Dans l’autre cas, les furonculoses se trouvent surtout sur des terrains particuliers comme les immunodéprimés, les patients ayant un système immunitaire fragilisé. Comme ceux-ci n’ont pas de moyen de défense, si le microbe passe dans la circulation sanguine, cela peut générer des conséquences fâcheuses qui peuvent aller de l’infection sévère, de la septicémie grave au décès. En outre, un furoncle peut se développer et devenir un kyste, cela dépend de l’état immunitaire du patient au moment où l’infection se déclare.
Le furoncle peut alors passer à une myosite qui est une destruction du muscle ou à une facilite qui est une destruction de l’enveloppe qui recouvre la structure musculaire. Il faut dire qu’on peut avoir des furoncles qui ne sont pas seulement circonscrits à une zone particulière, mais qui se généralisent sur tout le corps.

Y a-t-il des zones particulières où on retrouve des furoncles ?

Il y a effectivement des zones de prédilection. En général, il s’agit de zones cloisonnées telles que les aisselles, les hanches et les plis inter fessiers. Mais aussi des zones où on a la possibilité d’avoir très vite un germe, à l’exemple de la marge anale. Sans oublier peut-être les membres.

Existe-t-il un moyen de se prémunir contre les furoncles ?

Il suffit simplement d’avoir une bonne hygiène : faire sa toilette quotidienne au moins deux fois par jour, se rassurer qu’on a toujours des aisselles et les plis inter fessiers propres.

On a souvent vite fait de relier le furoncle à la grossesse d’une parente plus ou moins proche. Qu’en est-il exactement ?

Ce qui est sûr, c’est que les furoncles peuvent survenir à tout moment. Maintenant, il peut arriver qu’il y ait une coïncidence entre les furoncles et la grossesse d’un membre de sa famille. Je ne vois donc là qu’une coïncidence et non une corrélation.

Propos recueillis par Patricia Ngo Ngouem

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !