Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Le projet de l''Hôpital de référence de Bamenda prend corps - 30/06/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans la salle de conférence du ministère de la Santé publique, un mémorandum d’accord entre le gouvernement, représenté par le ministre de la Santé publique, et la société chinoise China China Shanxi Ingienering, a été signé jeudi afin de lancer résolument le projet.

Le document mandate en effet l’entreprise chinoise, pour la conduite des études de faisabilité, techniques, architecturales et financières, préalables au début des travaux proprement dits. Cette cérémonie était également l’occasion de donner les premières informations sur ce projet, en attendant l’affinement de ses caractéristiques, que ces études préalables détermineront précisément. Outre le coût global estimatif de 25 milliards de F, le Minsanté André Mama Fouda a ainsi dévoilé que l’hôpital de référence de Bamenda aura une capacité d’accueil de 250 lits, et une structure comprenant un grand bâtiment principal avec des locaux annexes. Mais surtout, et c’est la grande nouvelle, ce qui aurait pu constituer la difficulté majeure du projet, a été levé. Grâce à l’action des autorités locales et municipales à Bamenda, un site de 11 hectares a été identifié et borné, pour accueillir le futur hôpital de référence. C’est d’ailleurs sur la base de cette immobilisation foncière que la China Shanxi Ingeniering déploiera ses premières études.

Dans le sobre discours qu’il prononcera pour la circonstance, André Mama Fouda s’est donc montré résolument optimisme quant à la mise en chantier imminente de cette promesse forte du président Paul Biya. D’autant que le partenaire chinois du Minsanté traîne derrière lui de solides références en matière d’infrastructures, notamment dans le secteur de la santé. On doit ainsi à l’entreprise, la construction du palais des sports de Yaoundé qui fait aujourd’hui référence au niveau sous-régional. Mais aussi le chantier de l’hôpital gyneco-obstétrique de Douala, actuellement en cours.

Selon M. Hangun, directeur général de China Shanxi Ingeniering, le travail de l’entreprise ne s’arrêtera pas uniquement aux aspects purement techniques. Elle étudiera également les pistes de mobilisations des fonds. Avec comme schéma privilégié, un financement à sources multiples, avec une partie provenant d’emprunt, et une autre de don.

Eric ELOUGA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !