Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Dr Antoinette Schoens : l’épilepsie est curable - 27/07/2011 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La présidente de l’Ong Telley-épilespoir lève un pan de voile sur cette maladie encore incomprise.

Comment définissez-vous l’épilepsie ?

On peut parler d’épilepsie quand il existe chez un patient une récurrence des crises épileptiques. La crise épileptique est l’une des nombreuses manifestations d’un fonctionnement pathologique du cerveau. Elle est une réaction du cerveau à un stimulus qui peut varier. Cette réaction consiste à une activation anormale des cellules nerveuses du cerveau. Le principe essentiel de la crise d’épilepsie est l’excitation anormale d’un grand nombre de cellules nerveuses à la fois. L’excitation d’une cellule entraîne la dépolarisation de celle-ci. Il y a comme une décharge électrique de la cellule entraînant un «orage dans le cerveau». Avoir une seule crise d’épilepsie ne suffit pas pour dire que l’on est épileptique. On ne peut poser le diagnostic de la maladie épileptique que si le patient souffre de crises d’épilepsies récurrentes. L’épilepsie est donc une maladie chronique, mais cela ne signifie pas qu’elle existe pendant toute une vie.

Quelles sont les causes de cette maladie ?

Les causes sont multiples. La maladie est contractée à la suite d’un traumatisme crânien, suite à une forte fièvre qui dure depuis plusieurs jours ou encore pendant un accouchement difficile. Pendant l’accouchement, la façon dont on tient la tête du bébé pour le sortir du ventre de sa maman est très importante. Cela doit être fait avec délicatesse. Si les accoucheuses appuient fortement sur la tête du bébé, cela peut toucher les nerfs, et il pourra avoir plus tard des crises d’épilepsie. C’est pourquoi il est important que les femmes acceptent l’accouchement par césarienne. C’est pourquoi c’est dans les pays sous-développés que l’on retrouve le plus de personnes atteintes d’épilepsie. Dans les zones reculées de ces pays il y a moins de sages-femmes et beaucoup d’accoucheuses.

Quels sont les types d’épilepsie ?

Il y a l’épilepsie partielle qu’on appelle encore petit mal. Il se manifeste par une crise partielle. La personne ne tombe pas, ne bave pas. Il y a le grand mal qui est généralisé. Cela se manifeste par bave, urine et parfois des matières fécales.

Quelle est le comportement à adopter lorsqu’on est en face d’une personne qui fait une crise d’épilepsie ?

Lorsqu’un épileptique a une crise, on ne fait rien. On laisse la crise passer. Et une fois que la personne se relève, on la rassure parce qu’elle ne sait pas qu’elle a fait une crise. Contrairement à ce qui se dit, l’épilepsie n’est ni contagieuse, ni héréditaire.

Comment l’épilepsie se soigne t- elle ?

Aujourd’hui, on arrive à traiter les épilepsies et les crises d’épilepsie. L’épilepsie est curable. Le traitement appliqué est la thérapie symptomatique. La thérapie la plus utilisée aujourd’hui est la prise en charge du malade par des antiépileptiques. La plupart du temps, ce traitement est pris pendant de longues années. Mais, avec ce traitement, 60% de malades n’ont plus de crises, et 20% sont considérablement améliorés.

Propos recueillis par Blaise Djouokep

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !