Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Le gouvernement au chevet de bébés siamois - 20/10/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Minsanté et le Minas ont rendu visite mercredi 19 octobre 2011 aux nouveaux nés à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé. L’espoir est permis.

Elles sont nées le 10 octobre dernier à Kumbo dans la région du Nord-ouest. Leur particularité ne tient pas du fait qu’elles soient jumelles, mais elles sont liées par le thorax et l’abdomen. De ce fait, elles partagent le même nombril et le même cœur. Mercredi dernier, elles ont été transférées à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, où elles ont été immédiatement prises en charge. Les examens ont démontré que leur cas nécessite une évacuation sanitaire. Les bébés ainsi que leurs parents, Evaristus Samba 29 ans et Glory Njweng 23 ans, ont reçu la visite des ministres André Mama Fouda et Cathérine Bakang Mbock, venus s’enquérir de la situation.

Une fois à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (HGOPY), les bébés fusionnés ont fait l’objet d’une batterie d’examens : scanner, vérification des organes, radiologie etc. Selon le Dr. Faustin Mouafo, « les enfants ne risquent rien. Le seul danger, c’est l’infection cutanée à staphylocoque qu’elles ont au niveau des cuisses. Si elle n’est pas traitée à temps, les bébés peuvent faire une septicémie et mourir ». De même, les médecins ne garantissent pas la possibilité de pouvoir sauver les deux fillettes. « Sur le plan chirurgical, Il faudra en choisir une et c’est difficile. Cela pose un problème éthique. Mais celle qui a les organes plus développés que l’autre sera certainement épargnée. », tranche le chirurgien pédiatre. L’intervention chirurgicale nécessite d’énormes moyens tant matériels que financiers.

D’où l’initiative du directeur de l’ HGOPY, Pr. Doh Anderson, d’en informer le Minas, qui à son tour, va avertir le Minsanté de la situation. Cathérine Bakang Mbock et André Mama Fouda, tous deux présents à l’HGOPY, ont décidé d’un commun accord, de secourir les enfants. L’hôpital ne disposant pas de matériels adéquats pour séparer les bébés, une évacuation à l’étranger est envisagée : « Nous prenons tout en charge pour sauver les bébés. Tous les soins seront au frais de l’Etat. L’hôpital ne devra donc rien demander aux parents. », a déclaré le Minsanté. Et au Minas d’ajouter : « Nous demandons juste aux parents de ne pas perdre espoir. Nous leur accorderons un soutien psycho-social. J’espère avoir le bonheur de voir ces bébés grandir ».

Liliane NDJANA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !