Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Plus de 100.000 patients séropositifs sous traitement au Cameroun - 15/11/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Grâce à la gratuité des anti rétroviraux et aux campagnes de sensibilisation, de nombreux patients sont à présent traités sur tout le triangle national. Les nouvelles sont rassurantes au Cameroun pour ce qui est de la lutte contre le Vih/sida. Cette pandémie faisant chaque année des millions de morts dans le monde commence sans doute à être maîtrisée dans notre pays. Selon le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, « nous comptons à présent moins de décès dus à cette maladie. Et actuellement nous avons dépassé le cap de 100.000 personnes sous traitement.»

Au delà de cet aspect indique Dr Charles Kouanfack, chef service de l’Hôpital de jour de Yaoundé, on est parti d’un traitement de près de 600.000 F en 2001, à la gratuité aujourd’hui. Le suivi biologique des personnes vivant avec le Vih/sida a également été amélioré. Au lieu des 50.000 F que les patients déboursaient auparavant, il ne faut réunir actuellement que 3.000 F. Notre source explique qu’avant, un malade avait environ 15 comprimés à avaler par jour, et maintenant on a des protocoles qui permettent aux patients, de prendre un seul comprimé le soir au couché.

Ceci, est sans aucun doute, le fruit des nombreuses actions que s’est engagé à mener l’Etat: la gratuité des anti rétroviraux (Arv), la décentralisation des structures de prises en charge avec entre autres, l’ouverture de plus de 130 centres de traitements agréés à travers le pays, et des campagnes de dépistage gratuit. Sans oublier, l’apport incommensurable de la Première dame du Cameroun dans la lutte contre le Sida, à travers, entre autres actions, celles du Centre international de référence Chantal Biya (Circb), et la campagne « vacances sans sida ».

Mais toute cette mobilisation semble anéantie par la non adhésion d’une partie de la population pensant que l’usage des préservatifs comme moyen de prévention, est l’affaire des autres. Conséquence, comme le révèle Dr Charles Kouanfack, de nouvelles infections continuent d’être enregistrées. En attendant la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre prochain, de nombreux observateurs s’accordent à reconnaître que l’accent devrait être mis sur la sensibilisation pour amener les incrédules à changer de comportements.

Elise ZIEMINE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !