Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Le secteur privé s'engage dans la lutte contre le paludisme - 11/11/2011 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un programme de lutte contre le paludisme dans les entreprises a été lancé vendredi à Douala par la Coalition de la Communauté des Affaires contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Faire reculer le paludisme en milieu professionnel, tel est le principal objectif du programme lancé vendredi dernier à Douala. Pour la Coalition de la Communauté des Affaires contre le sida, la tuberculose et le paludisme (CCA/Sida), il s’agira notamment de mobiliser les employeurs des PME-PMI sur les méfaits de la maladie, d’éduquer les travailleurs et leurs familles et leur prodiguer des moyens de protection.

En effet d’après Protais Ayangma, président du bureau exécutif de la CCA/Sida, l’environnement des entreprises n’est pas épargné par cette maladie. « Son impact sur la santé des travailleurs notamment ceux des PME-PMI est très important. En s’attaquant ainsi aux ressources humaines, capital le plus précieux de l’entreprise, le paludisme induit des pertes inestimables au niveau des compétences et réduit considérablement les efforts de production », déclare-t-il. Selon les données chiffrées données par les différents orateurs, le paludisme constitue environ 26 % des causes d’arrêt maladie dans les entreprises. Il s’agit par ailleurs de la première cause des dépenses familiales de santé avec 40% du budget annuel des ménages, une famille pouvant consacrer jusqu’à 25% de son revenu à la prévention et à la lutte contre le paludisme.

Pour Protais Ayangma, il se dégage les constats suivant sur les lieux de travail : l’absentéisme lié aux accès palustres est constant ; les dépenses pour raison de santé supportées par le budget de l’entreprise connaissent une nette augmentation ; l’augmentation du nombre de décès des travailleurs et la précarité des familles qui s’ensuit contribuent à l’accroissement de la pauvreté ; le remplacement du personnel entraine une perte d’expérience, ce qui détourne la direction vers la formation de nouveaux employés.

En partenariat avec la Fondation ExxonMobil et d’autres organismes engagés dans la lutte contre le paludisme, la CCA/Sida compte sensibiliser 100 PME-PMI et ses travailleurs, les familles et les communautés environnantes d’ici décembre 2012. Et ce, à travers des campagnes de sensibilisation dans les entreprises, les désinsectisations à domicile, l’achat et la distribution d’environ 5.000 moustiquaires aux bénéficiaires du programme, etc. Pour l’association, cette campagne s’inscrit en droite ligne de la politique nationale de distribution des moustiquaires imprégnées aux populations.

Steve LIBAM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !