Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital gynéco obstétrique de Douala vers l’accouchement - 16/02/2012 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Minsanté, venu présider le 5e comité de pilotage du projet, était sur le chantier à Yassa mercredi. Une centaine d’ouvriers à pied d’œuvre. Sur le chantier de l’hôpital gynéco obstétrique de Yassa, les travaux vont bon train.

Six bâtiments sur les 11 prévus sont déjà sortis de terre. Les manœuvres s’attaquent actuellement à la toiture de certains édifices. Le mur de soutènement est presque achevé. Depuis octobre dernier, on note une nette avancée des travaux. L’exécution du gros œuvre est de 40% et sera achevée en mi-juin, selon le Minsanté. André Mama Fouda, qui présidait mercredi le 5e comité de pilotage du projet, a fait d’une pierre deux coups en visitant ce chantier d’envergure. Il a demandé que le second œuvre soit également enclenché dans les délais et dans de bonnes conditions. Toujours d’après lui, la qualité des travaux est excellente malgré le sol jugé difficile.

Plusieurs aspects de l’ouvrage ont été évoqués lors de cette réunion. Le représentant de l’entreprise Shanxi Construction a parlé de paiements tardifs. La sécurité est également pointée du doigt. D’après le gouverneur du Littoral, la logistique fait défaut, les forces de l’ordre en ont besoin afin que le chantier soit sécurisé. Le Minsanté s’est dit inquiet des constructions anarchiques et hors normes faites tout autour du chantier.

Il recommande que la Cud dispose d’un cahier de charges exigeant des constructions à la dimension du projet. « Il faudra absolument un plan d’aménagement afin de valoriser l’environnement », indique le Minsanté.

En ce qui concerne le paiement des prestataires, André Mama Fouda explique que les fonds sont disponibles. Il préconise néanmoins l’accélération au niveau des dossiers administratifs pour leur déblocage. En matière de sécurité, ce sera la même exhortation, afin de mobiliser les moyens pour la logistique.

Un accent a été mis sur la liste de l’équipement biomédical. Le déplacement en Chine pour son acquisition étant éminent. En principe la fin des travaux est prévue pour fin 2012. Le comité de pilotage s’est donné rendez-vous en juin prochain.

Josy MAUGER

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !