Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Guerre aux maladies tropicales négligées - 24/10/2012 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé publique a procédé mercredi dernier à Yaoundé au lancement officiel du Plan directeur de lutte contre ces maladies. Les experts affirment qu’il existe 17 maladies tropicales négligées (MTNs) dans le monde, dont 12 recensées au Cameroun. Les plus connue ici sont : la schistosomiase, l’ulcère de Buruli, le trachome, l’onchocercose, la lèpre, etc. La plupart d’entre elles sont transmises par des mouches, insectes et autres laves vivant dans l’eau ou dans la terre.

Les experts s’accordent à dire qu’au Cameroun, trop de personnes sont exposées, au vu de la cartographie de ces maladies, touchant pratiquement toutes les régions du pays. Mais l’espoir demeure.

En effet, André Mama Fouda, le ministre de la Santé publique a procédé mercredi dernier à Yaoundé au lancement officiel du Plan directeur de lutte contre les maladies tropicales négligées du Cameroun. Un document de stratégies qui court de 2012 à 2016 et dont la réalisation a reçu l’appui technique et financier de l’Ong Helen Keller International.

Selon le Dr Nnomzo’o, de la direction de la maladie au Minsanté, « ce plan quinquennal propose entre autres de mettre en place une structure de coordination des actions menées par les six programmes de lutte contre des MTNs existant dans le pays ». C’est aussi un plaidoyer pour des appuis financiers, vu que la mise en œuvre dudit plan est estimée à près de 50 millions de F, hormis les médicaments pris en charge par divers programmes de donations.

Oscar Thierry NYEMB (stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !