Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

300 cas à opérer à l'Hôpital central de Yaoundé - 03/07/2013 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Maurice K., cultivateur de 56 ans, traîne son mal depuis cinq ans. « Ma vue a commencé à s’affaiblir au niveau de mon œil gauche. J’ai consulté un médecin qui m’a conseillé de me faire opérer de la cataracte. N’ayant pas suffisamment d’argent, je me suis mis à prendre des collyres en attendant l’opération.» L’attente a donc pris fin hier, dans le rang des patients prêts à être opérés gratuitement au service Ophtalmologie de l’Hôpital central de Yaoundé. « C’est un soulagement pour moi», a-t-il lâché, en présence du ministre de la Santé publique (Minsanté), André Mama Fouda et de l’ambassadeur de Tunisie, Landoulsi Abderrazak. Les deux personnalités visitaient le bloc opératoire de l’hôpital.

Pour la huitième fois donc, la Banque islamique de développement (Bid), le Fonds de l’Opep, l’Agence de développement international d’Azerbaïdjan (Aïda) en partenariat avec le Minsanté organisent la campagne de chirurgie lancée samedi dernier. Après avoir remercié la Bid pour cette aide, le Minsanté s’est exprimé : « Nous envisageons de soulager 300 Camerounais souffrant de cataracte. L’Ong Nadi Al Bassar compte des spécialistes de haut niveau pour le traitement des patients ainsi que la formation des professionnels de l’hôpital, pour que ses résidents se fassent la main et puissent opérer ces patients.»

Le directeur de l’Hôpital central, Dr Pierre Joseph Fouda, a affirmé : « Nous accueillons cette initiative avec beaucoup de joie et de satisfaction. Elle rejoint notre vision de prendre soin des malades dans les meilleures conditions. Il en découle le développement d’un partenariat et, la formation de 15 médecins camerounais.» A ce jour, la Bid, en finançant ces huit campagnes mettant à contribution le Minsanté et le Programme national de lutte contre la cécité (Pnlc), a permis à plus de 8500 Camerounais de bénéficier d’examens oculaires gratuits. Et, de sauver la vue de près de 3000 d’entre eux. La campagne en cours se poursuit jusqu’au 6 juillet prochain.

Marilyne NGAMBO TCHOFO

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !