Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Février 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Plus d’un million d’enfants vaccinés contre la poliomyélite dans l'Extrême-Nord - 11/09/2013 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Sur une population cible d’environ 1 046 000 enfants de moins de cinq ans attendus, 1 185 000 ont été effectivement vaccinés contre la poliomyélite au cours des journées locales de vaccination (JLV) organisées du 30 août au 1er septembre 2013 dans toute la région de l’Extrême-Nord. Un exploit que les responsables de la délégation régionale du Minsanté attribuent à la forte campagne de communication qui a permis aux populations de percevoir l’importance de la vaccination. De plus en plus, ont-ils relevé pour s’en réjouir, les populations vont spontanément à la vaccination.

Au cours de la réunion d’évaluation de ces récentes JLV organisées le 6 septembre 2013 à Maroua, le médecin-chef du district de santé de Moutourwa a partagé une anecdote avec le personnel de santé réuni à cet effet à la salle des conférences de la CNPS. Il leur a raconté l’histoire d’un berger Bororo qui, de passage dans cette localité a vu la foule et s’en est approché pour s’enquérir de se passait à cet endroit. On le sait, par le passé, bon nombre de Bororos étaient réfractaires à la vaccination. Il était justement question du lancement de la campagne des JLV contre la poliomyélite. L’intéressé a supplié le personnel de la santé de passer vacciner les enfants dans son campement le moment venu. Grande fut la joie des agents vaccinateurs, d’y retrouver et de vacciner 120 enfants qui n’étaient pas pris en compte dans les prévisions.

Cette réunion d’évaluation a permis à Flaubert Dambé, le chef de l’unité régionale de vaccination à la délégation régionale de la Santé publique, de faire un diagnostic sans complaisance de l’état de santé des 28 districts de santé de l’Extrême-Nord et de prescrire des mesures en vue d’assurer une parfaite couverture de la santé des populations de cette région. Ce d’autant plus qu’en dehors des trois cas de poliomyélites confirmés dans la région de l’Extrême-Nord ces derniers mois, un autre cas suspect vient d’être détecté dans le district de santé de Mogodé ; les résultats d’analyse du Centre Pasteur de Garoua qui est une structure bien outillée pour donner des résultats fiables sont attendus. On comprend d’ailleurs l’embarras des responsables de la délégation régionale de la Santé publique de l’Extrême-Nord à qui on a rapporté qu’au cours de cette dernière campagne de vaccination, à Mada, à Kolofata et à Doubané (Guidiguis), on a rencontré certains parents qui n’ont pas voulu faire vacciner leurs progénitures.

Le geste qui immunise.

Patrice MBOSSA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !