Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

La pneumonie, ce « tueur » silencieux - 12/11/2013 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Journée mondiale a été célébrée mardi. Cette maladie est responsable de millions de décès dans le monde chaque année. Le 12 novembre. C’est la Journée mondiale de la pneumonie, infection des poumons causée le plus souvent par un virus ou une bactérie. La première édition de la Journée mondiale a eu lieu le 2 novembre 2009.

Elle est mise en place par la Coalition mondiale contre la pneumonie de l'enfant. Ce fléau tue chaque année plus que le Sida, le paludisme et la rougeole réunis. 1,8 million d’enfants de moins de 5 ans décèdent ainsi tous les ans de la pneumonie. C’est donc un « tueur silencieux ». Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), entre 2007 et 2012, 30% de consultations médicales ont débouché sur des cas de pneumonie présumée. La maladie se manifeste généralement par une toux souvent accompagnée d’expectorations, d’essoufflement, de fièvre et de frissons. La pneumonie s’attrape le plus souvent comme une grippe ou un rhume, en inhalant des particules contaminées.

Selon des chiffres disponibles, la pneumonie est responsable de millions de décès chaque année et qui plus est de décès d'enfants tout à fait évitables si les symptômes étaient pris en compte à temps et les traitements administrés rapidement. []L’infection touche plus précisément les alvéoles pulmonaires, ces minuscules sacs en forme de ballons situés à l’extrémité des bronchioles. Lorsque la pneumonie atteint aussi les bronches, on l’appelle bronchopneumonie. La pneumonie désigne en fait des infections très diverses qui peuvent être sans gravité ou mettre la vie en danger. Ainsi, si une pneumonie apparaît en complication d’une maladie grave ou chez une personne âgée, elle peut être mortelle. Dans de très rares cas, une pneumonie peut aussi être mortelle chez une personne en bonne santé.

Brice MBEZE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !