Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Des spécialistes se penchent sur les Résistances aux ARV à Yaoundé - 11/01/2014 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’atelier international ouvertjeudi au Centre international de référence Chantal Biya s’achève samedi. Plus de 120.000 personnes sous traitement Antirétroviraux (ARV) au Cameroun. Seulement, alors qu’ils doivent voir leur charge virale diminuer, certains développent des résistances et finissent par passer de vie à trépas. Et pour Mme Chantal Biya, première dame du Cameroun et présidente fondatrice de Synergies africaines contre le sida et les souffrances, cet état de chose ne doit plus se produire.

C’est dans cette optique qu’il est organisé tous les ans depuis 2011 au Centre international qui porte son nom, un atelier sur la question. Et cette année également, le principe a été respecté. Depuis jeudi en effet, et ce jusqu’à samedi 11 janvier, des cliniciens, des biologistes, des spécialistes de la santé publique venus d’Afrique et d’Europe vont échanger leur expertise sur la problématique des résistances aux ARV. Les participants viennent de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo, du Tchad, d’Italie, du Nigéria et du Cameroun. Les travaux sont axés sur le thème : « Gestion à long terme du VIH/sida ».

A l’ouverture des assises hier après-midi, le Pr. Alexis Ndjolo, directeur du Centre international de référence Chantal Biya pour la recherche sur la prévention et la prise en charge du VIH/sida (CIRCB), a indiqué : « Ce sont des séminaires que nous devons organiser pour faire le point sur les résistances des ARV chez nos patients. » Durant ces trois jours d’échange a-t-il expliqué, il sera question de rassembler les expertises qui viennent de l’étranger et celles d’Afrique pour échanger, et voir dans quelle direction engager les différents traitements. Ce qui est à l’avantage des malades. Car, assure le directeur du CIRCB, le sida est une maladie chronique, invalidante et qui nécessite, de la part des chercheurs, un travail continu, afin que des traitements soient toujours mis à jour et rénovés. L’atelier s’inscrit dans le cadre de la formation et du renforcement des capacités, initiés par le septième Programme Union européenne-Chain (Collaborative HIV and Anti-HIV Drug résistance Network), débuté en 2010. Il est question qu’à la fin des assises, les participants maîtrisent les principes clés de la pharmacorésistance du VIH et l’impact sur les résultats cliniques chez les patients sous ARV long terme, entre autres attentes. Le Pr. Shiro Koulla Sinata, secrétaire général du ministère de la Santé publique au nom du ministre.

Elise ZIEMINE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !