Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

La riposte nationale contre la poliomyélite lancée à Bafia - 18/01/2014 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les Journées de vaccination contre la maladie ont démarré sous la conduite du secrétaire d’Etat au Minsanté jeudi. Alors qu’on le croyait disparu, voilà que le spectre de la poliomyélite plane à nouveau sur le ciel du triangle national. Avec quatre cas de poliovirus sauvage confirmés en octobre et novembre 2013 chez des enfants de plus de cinq ans dans les districts de santé de Malentouen et Foumbot, la maladie signe son retour. Pour parer à une éventuelle contagion dans le pays, le ministère de la Santé publique (Minsanté) et les partenaires au développement ont initié des journées nationales de vaccination (JNV) de riposte.

La ville de Bafia dans le Mbam et Inoubou a été choisie pour servir de cadre au lancement officiel de la campagne. Celui-ci s’est déroulé sous la présidence du secrétaire d’Etat à la Santé publique chargé de la Lutte contre les épidémies et les pandémies, Alim Hayatou. Autorités administratives et traditionnelles, représentants des partenaires au développement entre autres, l’Oms et l’Unicef, ont fait le déplacement pour la circonstance. Une forte mobilisation qui avait en réalité en toile de fond, un appel, une sensibilisation massive à l’endroit des populations, encore fortement réticentes à la vaccination des enfants. « 23% des parents dans le Centre refusent encore de vacciner leurs enfants », a déploré le secrétaire d’Etat à la Santé publique dans son allocution.

La poliomyélite est une maladie invalidante et très contagieuse. « Un cas de maladie confirmé correspond à 200 porteurs asymptomatiques », a relevé Charlotte Faty N’Diaye, représentante de l’Oms au Cameroun. D’après Dr Marie Kobela, secrétaire permanente du groupe technique central du programme élargi de vaccination, le seul moyen efficace pour se protéger reste la prévention qui passe par une bonne hygiène de vie et par l’administration fréquente des doses de vaccins aux enfants de 0 à 10 ans, gage d’une immunisation à vie.

Au-delà des discours et du faste qui a entouré l’évènement, les actes ont également prévalu. Les autorités présentes ont inoculé les deux gouttes immunisantes à des enfants installés dans un espace sanitaire aménagé pour l’occasion. Un geste que le secrétaire d’Etat à la Santé publique a répété dans les ménages environnants du lieu de la cérémonie. Les journées nationales de vaccination qui s’étendent sur le territoire national vont se poursuivre jusqu’au 19 janvier prochain. Des doses de vaccins seront alors administrées gratuitement aux enfants de 0 à 10 ans dans les régions de l’Ouest, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, du Centre, du Littoral et de l’Adamaoua. Ainsi qu’à ceux âgés de 0 à 5 ans dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord, du Sud ; de l’Est et de l’Adamaoua. L’objectif est d’immuniser un total de 631 134 enfants et partant, éradiquer la maladie à l’horizon 2015.

Michèle FOGANG

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !