Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : Le Luxembourg au chevet du Cameroun - 16/01/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La localité de Sa’a vient d’être choisie par deux experts luxembourgeois pour la culture de la tisane contre le palu. Un projet de culture de tisane utile contre le paludisme vient d’être présenté à Douala par des Luxembourgeois. Selon le docteur Peter Lutgen du Duché de Luxembourg, qui a présenté le projet la semaine dernière à la presse, la tisane d’Artemisia annua, - armoise en français- d’origine chinoise, guérit complètement la malaria. " Il suffit de prendre la tisane de cette plante pendant cinq jours ", a-t-il soutenu. Toujours selon l’expert, l’ONG à laquelle il appartient propage également la culture de cette plante à travers des projets pilotes au Pérou et en Colombie.

Peter Lutgen a par ailleurs précisé que les résultats curatifs à large échelle ont été confirmés récemment par des médecins belges au Congo. " Nous-mêmes avons envoyé des feuilles séchées en provenance du Cameroun. Et des gens ont été guéris en trois jours. "

Et ce n’est pas tout. Toujours d’après le Dr Peter Lutgen, cette tisane " miracle " qui vient enrichir la pharmacopée est également anti-cancérigène. Si l’ONG à laquelle appartient le Dr Peter Lutgen triomphe aujourd’hui en se lançant à nouveau pour battre campagne sur l’efficacité de la tisane d’armoise dans l’éradication totale du paludisme, c’est tout simplement en raison de la main levée donnée par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) sur l’utilisation de la DDT. Depuis le 16 septembre dernier, l’Oms recommande l’utilisation du DDT pour la fumigation des habitations dans la lutte contre le paludisme. Ce pesticide préventif, contrairement à la tisane d’armoise qui est plutôt curative, avait fait l’objet d’une vaste campagne d’interdiction de la part de certaines organisations écologistes.

Or, l’ONG détentrice de cette trouvaille, soutient que " quelques grammes de DDT pulvérisés 2 fois par an sur les murs tuent les moustiques " systématiquement. Raison pour laquelle les responsables du projet DDT dont l’inventeur, le professeur Muller, s’est vu décerné le prix Nobel de la médecine en 1948, avaient qualifié cette interdiction de dogmatique. Ils se frottent les mains à l’issue de la réhabilitation de ce pesticide qui, associé à l’armoise, " sont donc pour les familles africaines une bouée de survie presque gratuite. " Car, pour ce qui est des chiffres, il faut retenir qu’une tonne de DDT protège 30.000 personnes et coûte 3000 euros. En clair, chaque ménage met 6.500 francs dans la prévention du paludisme par fumigation, tandis qu’un litre d’armoise, pris en trois jours, guérit complètement de la malaria.

Benjamin LISSOM LISSOM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !