Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

VIH : Bientôt des ARV gratuits - 22/02/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé publique l’a annoncé à l’occasion de la réunion du Comité national de lutte contre le sida qui s’est tenue hier. 74 499. C’est le nombre de personnes dépistées dans les formations sanitaires en 2006. Les deux unités mobiles qui ont fonctionné durant les 12 derniers mois ont pour leur part permis de dépister 13 897 individus. On est bien loin des 264 000 prévus dans le plan opérationnel 2006-2008 du Comité national de lutte contre le sida (CNLS).

Ces chiffres sont contenus dans le rapport des activités annuelles du Comité. Celui-ci était réuni hier à l’hôtel Mont Febé, sous la présidence du ministre de la Santé publique, Urbain Olanguena Awono, par ailleurs président dudit comité. Le thème était " Tenir les promesses de l’accès universel ". Ces travaux, qui entrent dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique de lutte contre le sida 2006-2010, ont accueilli de nombreux participants et partenaires. Notamment l’archevêque de Yaoundé, Mgr Tonye Bakot, et le ministre délégué à la Communication, Gervais Mendo Zé.

En terme de bilan en ce qui concerne la prise en charge, le nombre de malades sous antirétroviraux est passé de 25 492 en 2005 à 28 403 en 2006. " Pour les orphelins et enfants vulnérables, une phase d’identification a été menée sur l’ensemble du territoire national. 183 523 OEV ont ainsi été identifiés et un programme national de soutien a été créé ", a expliqué le Dr Maurice Fezeu, secrétaire permanent du CNLS. Le coût du plan d’action 2007 qui a été aussi présenté tourne autour de 18 milliards de Fcfa. Concrètement, il s’agira, selon le Minsanté, de rendre disponibles les préservatifs masculins et féminins dans les villages et les milieux à risque. Dans ce sens, un accent particulier sera mis sur le préservatif féminin, qui ne bénéficie pas d’assez de subventions et de médiatisation. " Il est également question de rendre le traitement ARV accessible au plus grand nombre. Les ARV devraient bientôt, et c’est une révolution au Cameroun, être gratuits pour les patients qui en ont besoin ", a déclaré Urbain Olanguena Awono.

L’accent sera aussi mis sur la communication. " Il faut communiquer autour de ce qui est fait. C’est un sujet si important que nous proposons que le département de la communication ait son plan de lutte, qu’il soit mis sur pied un véritable partenariat entre toutes les composantes pour pouvoir mettre des statistiques à la disposition de tous", a affirmé le ministre délégué à la Communication, Gervais Mendo Zé. L’archevêque de Yaoundé a, pour sa part, milité pour le développement du continent. " Nous prônons l’abstinence et la fidélité dans l’Eglise. Mais l’accent doit être mis sur l’amélioration des conditions de vie de chacun, car un homme qui manque de moyens n’est-il pas plus exposé aux maladies ? Il faut que l’Afrique cesse d’être le continent où la valeur morale et spirituelle n’a plus de place ". Pour apporter une solution à l’engorgement de l’hôpital de jour de l’hôpital central de Yaoundé, le Minsanté a promis la création d’unités de prise en charge dans les districts de santé.

Josiane R. MATIA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !