Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Ophtalmologie : Bientôt un cycle de spécialisation au Cameroun - 07/03/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Promesse du 13e congrès de la Société camerounaise d’ophtalmologie tenu le week-end dernier à Yaoundé. Les ophtalmologues, opticiens, infirmiers et techniciens spécialisés en ophtalmologie, représentants des laboratoires et de l’industrie pharmaceutique du Cameroun et d’ailleurs se sont réunis le week-end dernier à Yaoundé. C’était à l’occasion du 13e congrès de la Société camerounaise d’ophtalmologie (SCO) présidé par Urbain Olanguena Awono, ministre de la Santé publique.

Le thème central des réflexions portait sur la " Pathologie vitréo rétinienne ". Il s’agit des maladies qui atteignent le vitré et la rétine, deux structures internes de l’œil intimement liées et dont les affections de l’une vont avoir des répercussions sur l’autre. Parmi celles-ci, on peut citer les décollements de la rétine ou le rétinoblastome, un cancer très fréquent chez l’enfant. Il est estimé à un cas pour 20 000 naissances.

Après deux années d’interruption, ce congrès vient ainsi relancer les activités de la SCO. En Effet, la SCO est une société savante qui s’est fixé pour but de faire de la recherche, de faire des publications, d’améliorer les connaissances professionnelles de ses membres. Mais selon le Dr Blaise Noa Noatina, président de la SCO, toutes ces activités étaient en berne depuis un certain temps. " Sur le plan professionnel, les gens font bien ce qu’ils peuvent. C’est l’intérêt pour les activités associatives qui n’y est pas ", explique-t-il. Ce 13e congrès a donc été l’occasion de faire le point sur les maladies oculaires et surtout celles liées au thème, mais aussi sur le développement des techniques de traitement.

Une session de santé publique a également eu lieu afin de redéfinir les soins oculaires primaires. " C’est un des axes stratégiques que nous utilisons pour développer la spécialité, parce qu’il ne suffit pas seulement d’acheter les derniers équipements et de former les gens pour que les choses changent. Du jour au lendemain, on ne va pas avoir un ophtalmologue pour 500 habitants comme on le voit ailleurs ", affirme le Dr Noa Noatina.

Il va donc falloir s’assurer que les soins de base ne sont pas négligés. De l’avis du Minsanté, il est temps de se pencher sur ce problème de santé publique et de limiter les évacuations sanitaires vers l’étranger dans le domaine. Et cela passe notamment par les ressources humaines. " J’ai saisi mon collègue du ministère de l’Enseignement supérieur pour un cycle de spécialisation des médecins en ophtalmologie au Cameroun et le dossier est en bonne voie, très certainement pour la rentrée académique 2007-2008 ", a déclaré Urbain Olanguena Awono. Cette annonce vient après l’appui du minsanté, en collaboration avec des partenaires, qui a permis la formation d’une vingtaine de techniciens supérieurs en ophtalmologie à l’étranger.

Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !