Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Extrême Nord : La méningite ressurgit - 13/04/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une centaine de cas déclarés au cours des deux dernières semaines dont six décès. Même si les médecins et responsables en charge de la santé, à divers niveaux dans la province de l’Extrême-Nord, ne veulent pas encore parler d’épidémie, la situation est préoccupante dans la province de l’Extrême-Nord. Au cours d’un point de presse en début de semaine, le délégué provincial de la Santé publique, Dr Mevoula Onana Dave Etienne, a révélé que l’Extrême-Nord avait enregistré 91 cas de méningite, dont six décès au cours des deux dernières semaines.

Dans son propos, le délégué provincial a indiqué qu’on ne pouvait pas encore utiliser le terme épidémie, au regard du poids démographique des centres de santé concernés. " Pour nous, l’épidémie est déclarée à partir du moment où pour un district de 100 000 habitants, on enregistre 15 cas de méningite en une semaine ", soutient le délégué provincial. On ne parle pas encore de méningite, mais la maladie est là et sévit dans les villes et campagnes de l’Extrême-Nord.

Dans les détails, le département du Mayo-Tsanaga qui compte déjà une soixantaine de cas, dont les six morts, est la zone la plus frappée par cette maladie. Ici, le district de santé de Koza, totalise, quant à lui, 39 cas, dont quatre décès. Dans le district de santé de Mokolo, chef-lieu du département, on compte aussi six cas. A Bourha, seule une personne sur les trois malades a résisté à la maladie, les deux autres personnes sont décédées. Dans les districts de Mogodé et Roua, toujours dans le Mayo-Tsanaga, on a enregistré respectivement six et trois cas. La situation est donc préoccupante dans le district de Koza. Cela ne veut pas dire que les autres localités où la maladie s’est également signalée, la situation est moins grave. Dans le département du Mayo-Sava, classé deuxième après le Mayo-Tsanaga, tous les districts de santé ont déjà enregistré au moins un cas de méningite. On enregistre quelques cas à travers les autres départements de la province.

Pour calmer les populations qui s’affolent déjà à la seule évocation de la maladie, les responsables provinciaux de la santé, sous la direction du délégué provincial, ont déclenché le processus de surveillance épidémiologique. Et demandent à tous ceux qui n’ont pas reçu de vaccin contre la méningite depuis deux ans, de se rapprocher des formations sanitaires pour le faire, puisque 10 000 doses de vaccin sont déjà disponibles au niveau de la Centrale provinciale d’approvisionnement en médicaments essentiels.

Les districts de santé, tout comme les communautés organisées qui en font la demande peuvent être servis. Dès qu’on observe les signes de la maladie (lire l’interview du délégué de Santé), il faut courir vers le centre de santé le plus proche. " Nous continuons notre système de surveillance qui fait que chaque semaine, chacune des formations sanitaires ayant reçu un cas, doit le notifier. Et chaque district, à la fin de la semaine, doit pouvoir faire remonter les informations à notre niveau ", rassure le Dr Mevoula Onana Dave Etienne. Il n’y a donc pas de panique, si les mesures édictées par les médecins et responsables de santé sont observées.

Olivier LAMISSA KAIKAI

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !