Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Neurochirurgie : Un expert français au Cameroun - 19/04/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Pr Jacques Brunon du CHU de Saint-Etienne en visite depuis le 16 avril dernier au Centre hospitalier de la Cnps, reçoit des malades. Le hall de l’hôpital de la Cnps d’Essos ne désemplit pas en ce mercredi. Des malades sont assis sur des chaises ou sur leurs tricycles et d’autres sont debout. L’air anxieux, chacun attend son tour. D’autres encore continuent d’arriver. Parfois des éclats de voix se font entendre dans la foule impatiente. " Nous devons recevoir les malades inscrits mardi. Les nouveaux doivent prendre leur mal en patience. C’est une opération spéciale. On va faire le maximum pour vous recevoir. Il y a beaucoup de pressions. Tout le monde veut être servi au même moment ", rétorque une infirmière, d’un ton autoritaire pour calmer les esprits.

Depuis mardi, les malades accourent. Albert S. est un employé dans une entreprise de la place. Il souffre depuis cinq ans des traumatismes liés à son activité professionnelle. " J’ai fait le tour des toutes les formations hospitalières de Yaoundé, sans suite. Ayant suivi l’arrivée de l’équipe des neurologues français, j’ai accouru dans l’espoir que mon mal trouvera une issue favorable ", explique-t-il, optimiste. Au fur et à mesure que des noms sont lus, des malades sont admis en consultation. D’autres subissent des opérations chirurgicales en fonction de la gravité du cas. La demi-journée d’hier a enregistré plus d’une cinquantaine des malades. Ils sont pour la plupart des jeunes, des femmes et des personnes âgées.

Selon les responsables de cette mission, les malades reçus par Le Pr Jacques Brunon souffrent de problème de santé liés à des tumeurs et autres séquelles dues aux accidents de travail. Chez les tout-petits, on enregistre quelques cas de hydrocéphalie, une maladie caractérisée par un bombement des fontanelles. Selon les spécialistes, ces cas s’expliquent par l’anxiété et le stress liés au difficile contexte professionnel. Avant tout diagnostic, les malades sont d’abord soumis à une prise en charge psychologique qui permet au spécialiste de mieux les écouter. " Parfois, beaucoup de malades repartent de cette écoute guéris, soulagés d’avoir vidé leur sac ", affirme une infirmière.

Pour ce qui est de la chirurgie, les malades prioritaires sont ceux qui présentent des traumatismes crâniens, rachidiens ou sciatiques pour lesquels le traitement nécessitait une évacuation sanitaire. Au-delà des consultations et des opérations chirurgicales, l’équipe française conduite par le Pr Jacques Brunon organise des conférences pédagogiques à l’intention des personnels médicaux de la Cnps et des autres formations hospitalières de Yaoundé. Cette visite qui rentre dans le cadre de la convention de collaboration entre la Cnps et le Chu de Saint Etienne en France, prend fin demain. En attendant, les malades affluent.

YAOUBA DJALIGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !