Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Pr. Fru F. Angwafor III :" Notre intervention a consisté à ramener de l’ordre". Pr. Fru F. Angwafor III, secrétaire général du Minsanté et président du Comité ad hoc, fait le point - 09/05/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Que cherche le ministère de la Santé publique dans les problèmes de l’Ordre des pharmaciens ?

Le ministère de la Santé publique est l’autorité de tutelle. En réalité, les responsabilités sont partagées. C’est l’Ordre qui détermine qui est pharmacien en fonction de sa formation, son diplôme …et nous vérifions et agréons ces pharmaciens. Notre intervention, sans influencer les élections, a consisté à ramener de l’ordre. Nous avons essayé d’assainir le milieu, car il y avait beaucoup d’aventuriers dans la profession. Ce sont les pharmaciens eux-mêmes qui ont contesté les précédentes élections, allant jusqu’à la Cour suprême. Et face à tout ce désordre, le ministre a décidé d’intervenir pour non seulement régulariser le fonctionnement du corps des pharmaciens, mais aussi sécuriser le médicament et sauvegarder la santé du public.

Que ferez- vous pour que les élections se déroulent cette fois sans incident ?

En publiant la liste des membres du collège électoral, le ministère de la Santé publique a déjà pris une première mesure de sécurité : déterminer qui pourra ou pas participer à l’assemblée générale extraordinaire élective. D’autre part, on veillera à l’application des textes en vigueur. Le ministre a aussi pris une décision complétant la procédure de mise en place du bureau de séance au cours de cette assemblée générale. Tout est fin prêt pour que les élections se fassent dans la transparence. Car il ne faut pas perdre de vue que la mission de l’Ordre est d’assurer la situation du bon médicament et gérer le corps pharmaceutique avec des professionnels compétents et en règle.

Propos recueillis par MEE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !