Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

178 nouveaux diplômés à la Faculté de Médecine - 04/06/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des prix d’excellence ont été remis au cours de la cérémonie très courue samedi dernier à Yaoundé. Dur dur d’être carabin. Quels sacrifices ne faut-il pas faire ? Quelles privations ne faut-il pas subir ? Et ça dure sept ans. Sept ans pendant lesquels les médecins de demain, encore sur les bancs, subissent mille épreuves. Pas seulement celles des salles de composition. Mais plus sûrement celles de la vie estudiantine elle-même. Un jour, il faut suivre un cours important debout, dans un amphi bondé. Un autre jour, ce sont des tonnes de photocopies qu’il faut faire. Un soir, ce sont les moustiques qu’il faut braver pendant la garde. Et encore, il a fallu s’éclairer à la torche. Tout cela, les carabins d’hier l’ont vécu et c’est leur représentant, Dr Valentine Fonji Aguh, qui a relaté ces années difficiles samedi dernier, dans le mythique amphithéâtre de la mère des universités.

L’amphi 700 de l’université de Yaoundé I était donc bondé pour la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la 32e promotion de la Faculté de Médecine et des Sciences biomédicales. 178 au total : 27 médecins spécialistes, 75 médecins généralistes, 64 licenciés en sciences biomédicales et 12 techniciens supérieurs en soins infirmiers. Invités, parents, corps enseignant et étudiants sont également venus nombreux pour l’occasion et il n’y avait pas une place de libre. Preuve que le médecin est très demandé dans notre communauté.

Pour bien mettre en exergue la place et surtout la responsabilité qui pèse sur ces jeunes gens, le gouvernement, émanation de la nation, était représenté. Le ministre de l’Enseignement supérieur, chancelier des Ordres académiques, Pr. Jacques Fame Ndongo, comme de bien entendu. Mais également Urbain Olanguena Awono, ministre de la Santé publique (Minsanté) et utilisateur de ces frais émoulus, responsables de la santé de la nation. Des conseils ont été prodigués aux nouveaux professionnels. Le Minsanté leur a rappelé qu’ils doivent savoir qu’ils se sont engagés au service du bien commun et qu’il s’agit d’une très grande responsabilité. " La vérité et le respect de la vérité doivent s’imposer. Référez-vous à vos maîtres ! Evitez le monnayage des soins ! " a répété Urbain Olanguena Awono. Pour le Minesup, qui présidait la cérémonie, il s’agit d’un moment privilégié de l’excellence académique : " Je vous remets à votre tutelle paternelle bienveillante et féconde ", a-t-il lancé. Jacques Fame Ndongo a également encouragé le doyen de la FMSB, le Pr. Tetanyé Ekoe, à cultiver l’excellence au sein de la faculté.

L’excellence a été primée. Il s’agissait du prix du meilleur étudiant de la promotion (prix du Président de la République), du meilleur résident (prix du Premier ministre), l’excellence au féminin de Chantal Biya, etc. Sans oublier la remise proprement dite des diplômes aux différents lauréats. Et une fois la cérémonie terminée, il n’y avait que des fleurs pour saluer les lauréats pour ce qu’ils ont enduré, mais surtout pour les encourager à exercer leur métier comme ils s’y sont engagés à travers le serment d’Hypocrate, qui fait désormais d’eux, de véritables médecins.

Marthe BASSOMO BIKOE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !