Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Le bilan a été dressé lors de la cérémonie de fin de campagne organisée à l’Hôpital central de Yaoundé, vendredi dernier - 16/07/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La vue c’est la vie. Le célèbre slogan a encore pu se vérifier chez Henri B. Son histoire relève tout simplement du miracle. Depuis 29 ans, ce jeune homme de 35 ans avait perdu tout espoir de recouvrer la vue. Il vivait dans le noir le plus total. Pire, marié depuis cinq ans, avec Micheline, il n’avait jamais pu apprécier le visage de sa tendre épouse. Il a fallu que la science lui sourie à travers cette équipe médicale d’ophtalmologues tunisiens, arrivés au Cameroun la semaine dernière pour la campagne de lutte contre les cécités curables, organisée par l’Hôpital central de Yaoundé (HCY), avec l’appui financier de la Banque islamique de développement (BID) et l’ambassade de Tunisie au Cameroun. Vendredi dernier, comme Henri B, de nombreux patients ont tenu à exprimer leur joie à cette équipe médicale, au cours de la cérémonie de clôture de la campagne. Un bilan a été dressé. Au total, 269 patients ont été opérés et ont recouvré la vue. " Un record en une semaine. Cette campagne a participé à rehausser l’image de notre institution. Nous tenons à remercier nos confrères tunisiens qui ont tenu à faire profiter leurs talents à nos patients ", a lancé le directeur de l’HCY, le Pr. Magloire Biwolé SIDA, au cours de son allocution.

La cérémonie était riche en couleurs. Des cadeaux ont été remis à l’équipe. Tout le monde a tenu à immortaliser ces images. On a vu des malades contents, malgré une petite bande encore visible autour de l’œil, embrasser leurs bienfaiteurs. On pouvait entendre dans la salle : " Je suis dans la joie. On dirait une résurrection. Merci beaucoup. Tout s’est bien passé et nous avons été bien entretenus par le restaurant du cœur de l’hôpital ".

Trois femmes ophtalmologues, membre de l’équipe tunisienne ont reçu des cadeaux un peu particuliers des mains du Pr. Assumpta Lucienne Bella, coordonnatrice de la lutte contre la cécité au Cameroun, représentant le ministre de la Santé publique. Selon elle, l’HCY et le pays tout entier viennent de passer une semaine extraordinaire et l’HCY s’est mis en quatre pour pouvoir dépister les malades de cataracte. " Il y a eu des échanges d’expériences et des conférences avec nos collègues. Je pense qu’il y aura après, une formation des Camerounais en Tunisie. Un mémorandum a été signé pour que cette activité puisse continuer " a-t-elle conclu.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !