Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Plaidoyer pour une communication accrue - 26/07/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Mincom et le Minsanté veulent donner aux informations sur la santé dans les médias, une dimension de premier plan. En donnant le quitus en mi-juin dernier à la création d’un Réseau des journalistes du secteur de la santé (Rejoss), à l’issue d’un atelier de formation, le ministre de la Santé publique Urbain Olanguena et le ministre de la Communication représenté par le ministre délégué Gervais Mendo Ze donnaient le coup d’envoi d’un plaidoyer auprès des médias. Il s’agit-là, selon un communiqué conjoint Mincom-Minsanté signé le 16 juillet dernier, des dispositions entrant " dans le cadre de la politique du chef de l’Etat en matière de santé, en application des prescriptions du PM sur la mise en œuvre de la stratégie sectorielle de santé ".

Les ministres de la Santé publique et de la Communication invitent en effet les responsables des médias publics et privés à donner à l’information sur la santé " une place de premier plan ". Cela devrait se traduire, dans les organigrammes à la création des desks santé au sein des rédactions et même des pools santé. Ceci en vue de spécialiser les professionnels qui deviennent par la même occasion des " acteurs du changement ".

Dans le même communiqué conjoint, on compte aussi sur le " Rejoss " pour promouvoir une information vraie, fiable et vérifiable en matière de santé. Ce réseau devrait favoriser les contacts et une meilleure collaboration entre les praticiens et les médias. Il est aussi appelé à devenir un lieu de rencontre entre les acteurs, aussi bien issus du secteur privé que de la grande famille du système des Nations Unies. Enfin, les ministres de la Santé publique et de la Communication plaident pour le partage de l’information, par la création au sein du Rejoss, d’une plateforme permettant l’échange des connaissances et expériences, et ainsi, permettre une plus grande sensibilisation des acteurs institutionnels. La communication sur la santé, capital le plus précieux de l’homme, selon les deux institutions, y va de ce prix.
 
Alain Tchakounté

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !