Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Vers intestinaux : Des traitements plus efficaces à moindre coût - 02/10/2007 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Comité national de lutte contre la maladie réuni hier à Yaoundé redonne l’espoir. Malgré les efforts déployés par les gouvernements de l’Afrique sub-saharienne et les organismes internationaux, la schistosomiase et les helminthiases intestinales demeurent un problème de santé publique dans les pays en développement. Pour faire le point sur les activités de recherche et les dernières avancées dans le domaine, le Comité national de lutte contre la schistosomiase et les helminthiases intestinales et le projet « Contrast » ont tenu hier à Yaoundé, leur deuxième réunion annuelle. L’on a d’ailleurs à cette occasion souligné les avancées comme l’amélioration de la chimiothérapie en terme d’efficacité et d’accessibilité.

En outre, avec l’accent mis sur l’éducation et la sensibilisation des populations, la prévention se fait plus concrète. Cette réunion présidée par le ministre de la Santé publique André Mama Fouda avait entre autres buts de recommander de meilleures stratégies pour l’amélioration des contrôles. Pendant cinq jours, des experts de toutes les disciplines échangeront pour déterminer les meilleurs moyens d’optimiser la lutte contre la schistosomiase. Ce réseau d’experts mis sur pied dans le cadre du projet intitulé « Contrast », financé par la Commission européenne, regroupe des scientifiques en provenance d’une douzaine de pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. Ces pays poursuivent un objectif commun : contrôler la schistosomiase. Il a pour principale mission de développer des stratégies pour optimiser la lutte contre la schistosomiase et la surveillance de la transmission de cette parasitose en Afrique sub-saharienne.

Au Cameroun, pour s’attaquer à ces fléaux qui affectent principalement les enfants d’âge scolaire, le gouvernement dans le cadre de sa stratégie sectorielle de la santé a élaboré et adopté dès 2003 un Programme national de lutte contre la schistosomiase et les helminthiases intestinales. On a ainsi pu baisser de près de 67% la prévalence dans la région de Loum. Le taux est passé de 70% à moins de 3%. Mais pour André Mama Fouda, la lutte est un combat de longue haleine : « Les défis auxquels nous devons faire face sont nombreux et complexes.

Les plus importants ayant trait au renforcement de la mobilisation des financements au renforcement des partenariats, à la recherche opérationnelle » a déclaré le ministre. « Des efforts seront redoublés sur la surveillance de la résistance des parasites aux médicaments. Nous nous assurerons aussi que les médicaments actuellement utilisés restent efficaces », a conclu le secrétaire permanent du Comité national de lutte contre la schistosomiase et les helminthiases intestinales, le Pr. Louis Albert Tchuem Tchuente . La concertation s’achèvera vendredi prochain.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !