Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Un lit moustiquaire pour prévenir le paludisme - 15/09/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le concept inventé par le Dr Tchakounté, l’an dernier, allie de façon pratique ce meuble, les supports et la moustiquaire. «Lit-moustiquaire », c’est le nom donné à cette couchette très pratique. Le dispositif est en effet constitué d’un lit avec des supports de moustiquaire escamotables et un tiroir de rangement. Un concept génial à la japonaise, qui permet de ranger les accessoires du lit le jour pour les remettre une fois la nuit tombée.

L’exercice, à en croire l’inventeur, est simple et sa durée n’excède pas une minute. « Vous faites juste coulisser les anneaux de la moustiquaire vers les pieds des supports. Elle se range toute seule dans le tiroir. Puis vous faites coucher les deux supports dans le tiroir et vous fermez. Plus aucune trace d’encombrement dans la chambre », explique le Dr Tchakounté. Il ajoute que cet outil pratique adapté à la lutte contre la maladie la plus meurtrière de l’Afrique toute entière pourrait servir dans les camps militaires, les cités universitaires, les hôtels et surtout les hôpitaux. C’est d’ailleurs pourquoi il a créé deux prototypes de ces lits originaux. Un modèle domestique et un modèle médical. La particularité de cette dernière version, c’est qu’il est prouvé qu’elle permet de faire passer à travers la moustiquaire, des fils de perfusion, sans que le malade soit exposé aux piqûres des moustiques.

L’importance de ces deux inventions a été reconnue lors de l’édition 2008 des Journées nationales de technologie. Les Lit-moustiquaires domestique et médical ont permis au Dr Tchakounté, chef du service pédiatrie à l’hôpital régional de Bertoua, de remporter le 2e prix de la classe mécanique générale. Il aimerait que sa trouvaille soit adoptée par des organismes internationaux et intégrée comme outil de promotion de l’utilisation des moustiquaires imprégnées dans le cadre de la lutte contre la malaria. Ceci, parce que ce lit permettant de détacher facilement la moustiquaire facilitera considérablement le processus d’imprégnation des moustiquaires. « Pour installer une moustiquaire, il faut parfois la condamner au mur ou au plafond. Ce qui fait qu’il s’écoule souvent une durée plus ou moins longue entre le moment de l’achat et l’installation. De plus, c’est inesthétique et peu pratique. C’est compliqué d’envisager d’imprégner une pareille moustiquaire. Les gens préfèrent même ne pas le faire. Pourtant, il le faut que ce soit pour les moustiquaires à courte durée d’imprégnation (six mois) ou à longue durée (cinq ans) », ajoute le pédiatre.

Toujours selon l’inventeur, cette découverte pourrait apporter une bonne contribution afin que le taux de couverture de la population en moustiquaires imprégnées puisse d’atteindre 75%. C’est le taux arrêté pour notre sous-région dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement. Bien plus, son rêve est que cette utilisation accrue des moustiquaires imprégnées engendre une réduction du taux de mortalité et de morbidité dans les zones impaludées. Pour l’heure, ce quinquagénaire achève le processus de protection de son œuvre à l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) avec le soutien du gouvernement.

Hugues Marcel TCHOUA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !