Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Diagnostic : SOS paludisme ! - 04/11/2009 - Mutations - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Quelle est finalement la combinaison gagnante contre le paludisme ? Quelles sont les nouvelles associations de molécules à privilégier pour le traitement ? Finira t-on un jour par trouver le vaccin contre cette maladie parmi les plus dévastatrices au monde ? Autant de questions qui, à force d’être posées sont devenues banales. Cependant que la malaria continue sa marche meurtrière, en dépit des stratégies tant de fois renouvelées, en dépit aussi des approches de prise en charge thérapeutiques qui se jouent de la résistance.

Il est dont immortel, le palu, ce semeur de mort. Il est toujours aussi présent sous nos, chaumières et plane au dessus de nos vies tel un épée de Damoclès. Il est la bête noire des populations africaines résignée qu’elles sont à attendre, un hypothétique vaccin. Info ou intox ? On apprend de source médicale qu’un vaccin contre la malaria est sur le point d’être trouvé. Dans cinq ans au plus tard, dit-on. Des chercheurs de Path Malaria Initiative sont sur une piste sérieuse de vaccin dit de deuxième génération capable de bloquer la transmission de la, maladie de l’homme au moustique. Bonne nouvelle donc pour l’Afrique qui accueille en ce moment une conférence sur le sujet.

Mais ne crions pas victoire trop vite. Il faudra encore attendre les résultats des recherches et essais cliniques qui devront dont consacrer le triomphe de la lutte anti-paludique. Qu’on ne s’y méprenne pas. Ce n’est pas demain la veille. Ce genre de nouvelle, on en a soupé depuis de longues années au plus fort des années tristes où le paludisme était reconnu comme la maladie la plus meurtrière. Qu’on se souvienne des recherches de Miguel Pataroyo qui tint en haleine toute la communauté scientifique il y a près de deux décennies. Alors qu’on croyait tenir le bout du tunnel, le monde des paludéens ne tarda pas à déchanter. Que dires des autres formules thérapeutiques qui entre-temps ont suscité tant d’espoirs avant de disparaître de toute prescription thérapeutique ?

Pendant ce temps, le paludisme poursuit sa marche macabre. Maladie tropicale par excellence, le paludisme est la première cause de morbidité et de mortalité en Afrique. Au Cameroun, il compte pour 50% des consultations médicales, 30% des hospitalisations. On peut donc imaginer les dépenses en santé qui sont directement, aussi bien en Afrique qu’ailleurs. Un gigantesque marché d’un milliard de malades qui entretient le bizness de grands laboratoires de médicaments. Et pour mieux entretenir ce marché de la peur, il suffit d’agiter l’épouvantail des résistances et autres métamorphoses compliquer pour justifier les nouvelles combinaisons médicamenteuses toujours plus coûteuses. Aujourd’hui toutes les politiques sanitaires semble s’accorder à dire que la meilleure arme contre la paludisme c’est la moustiquaire imprégnée. Mais la solution est loin d’être accessible aux couches les plus défavorisées qui, du fait des conditions environnementales de leur existence sont les plus vulnérables face au paludisme. Mais qui s’en souci ? Surtout depuis que le marché du paludisme a été débordé par celui du sida, de loin plus lucratif. Les nombreux morts régulièrement attribués au vih ont fini de convaincre les derniers sceptiques, le marketing a fait le reste.

On a même fini par être corrompus par le marketing du sida, au point d’oublier qu’il y a d’autres maladies aussi ravageuses, voire pire que le vih. Le paludisme, pouvait dès lors entrer dans l’oubli. L’excuse facile consiste souvent à se cacher derrière la vielle ritournelle du manque de moyens pour expliquer la faible prise en charge des cas cliniques liés au paludisme. Et c’est vrai que si les pouvoirs publics avaient pris à bras le corps la menace du paludisme dans toutes ses dimensions (sociales, environnementales, économiques…), on ne parlerait plus de cette maladie avec les qualificatifs morbides qu’on lui colle aujourd’hui. Mais le paludisme n’est pas le sida. Que personne ne s’offusque donc de l’inégalité des moyens affectés à l’un et l’autre maladie. Tout pour le sida et rien – ou presque – pour le paludisme, alors qu’il est établi que les ravages du second sont de loin les plus désastreux.

Par Roger A. Taakam

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !