Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Le tétanos néonatal sur le viseur - 06/11/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La campagne de vaccination a débuté, cette semaine, dans 50 districts de santé du Cameroun. Lundi matin qu’a commencé le troisième tour de la campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal dans les districts de santé du pays. Cette opération qui s’achève 8 novembre prochain a lieu dans le cadre de l’initiative mondiale de lutte contre les maladies en général et en particulier le tétanos maternel et néonatal. Le ministère de la Santé publique qui organise cette campagne sur l’étendue du territoire a ciblé 50 districts de santé dans le pays. Les trois districts de santé concernés dans le Littoral sont en effet des foyers à risque.

Pour le Dr. Sume de la délégation de la Santé publique pour le Littoral, cette campagne est à son troisième passage. La campagne de vaccination est gratuite et concerne les femmes en âge de procréer, c'est-à-dire de 15 à 49 ans. Pour être définitivement immunisé contre le tétanos et protéger l’enfant, cette cible devrait avoir reçu au total cinq doses de vaccination. La vaccination se fait par injection. Les stratégies fixe, temporaire, avancée et mobile sont utilisées. L’objectif étant de vacciner le maximum de femmes.

Le tétanos est une maladie grave et dangereuse. Il est causé par un microbe qui pénètre dans l’organisme par les plaies souillées ou par le cordon ombilical de l’enfant. Toujours d’après le Dr. Sume, les femmes et les enfants sont les plus vulnérables et les plus exposés au tétanos. Les principaux signes du tétanos néonatal sont : le raidissement des muscles et la difficulté à boire et manger. L’enfant ne peut plus téter. Les cris plaintifs et incessants, des secousses musculaires des joues, une raideur (position arc) réalisée par les crises de contracture du cou, du tronc et des membres.

Josy MAUGER

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !