Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Comment comprendre et prévenir les AVC dans notre contexte actuel ? - 29/12/2016 - Camer.be - Cameroun

Il y a moins de 20 ans, les AVC étaient quasiment inconnus du grand public au Cameroun. Aujourd'hui, les AVC sont devenus un véritable problème de Santé Publique car tuent plus que les Accidents de la circulation routière et représentent désormais au Cameroun la 2ème cause de mortalité après les pathologies infectieuses et la principale cause d' handicap neurologique à long terme.

Lire l'article


Lutte contre le Sida : un traitement à l’essai au Cameroun - 15/12/2016 - Cameroon tribune - Cameroun

Dénommé Dolutegravir, il est considéré comme étant le plus efficace de l’heure et à même d’empêcher la survenue des résistances compliquant la vie des malades. Derrière le ballet des personnes vivant avec le Vih et des médecins à l’Hôpital du jour (Hôpital central de Yaoundé), se cache une étude visant l’introduction d’une nouvelle molécule antirétrovirale en première ligne de traitement. Elle a démarré en juillet dernier dans cette formation sanitaire avant de se poursuivre au mois de septembre à l’hôpital militaire et à celui de la Cité verte.

Lire l'article


VIH pédiatrique : les avantages du dépistage précoce - 14/12/2016 - Cameroon tribune - Cameroun

Un projet de la Elisabeth Glaser Pediatric Aids Foundation vise le diagnostic et le traitement précoce. Un projet révolutionnaire dans le diagnostic et la prise en charge précoce du VIH chez les enfants vient de voir le jour. Plus question d’attendre des semaines ou des mois pour avoir les résultats du test du VIH de son enfant. Lesdits résultats seront désormais disponibles au bout de deux heures après le dépistage. Ceci grâce au projet dénommé « Unitaid Point of Care Early EID » de la Elisabeth Glaser Pediatric Aids Foundation (EGPAF) lancé dans la région du Centre hier à Yaoundé. C’était au cours d’une cérémonie co-présidée par le délégué régional de la Santé publique pour le Centre, Dr Charlotte Moussi et le directeur pays de l’EGPAF, Dr Albert Bakor.

Lire l'article


Morsures de serpents : le sérum antivenimeux se fait rare - 09/12/2016 - Cameroon tribune - Cameroun

Principale explication : le produit coûte cher et se périme vite. La semaine dernière, Christian E. a vécu de grands moments de frayeur après une morsure de serpent au pied. Le garrot placé, il a été très vite conduit dans un hôpital de la place pour les soins appropriés. Le parcours du combattant venait de commencer pour lui. D’abord dans cette formation sanitaire, comme dans toutes les autres qui vont suivre. Rien non plus dans les pharmacies de la capitale. Une « pierre noire » est tout de même placée sur la morsure pour capitaliser les chances d’absorption du venin, après saignée du malade. Une alerte quasi-nationale est lancée pour le sérum antivenimeux. C’est finalement à Sangmélima, où le produit est trouvé, que le patient sera rapidement conduit.

Lire l'article


Cameroun : VIH/SIDA - 58.000 nouveaux cas en six mois - 04/12/2016 - Camer.be - Cameroun

Les résultats de l'étude menée entre janvier et juin ont été révélés hier lors de la 29èmeJournée mondiale à Yaoundé. « Levons les mains pour lutter contre le VIH/SIDA » est le thème retenu pour la 29ème Journée mondiale du SIDA dont le taux de prévalence dans la population générale (14-49 ans) est estimé à 4,3 % au Cameroun. Hier, lors de la commémoration, un accent a été mis sur sensibilisation des adolescents et des femmes. Une cible qui n'est pas le fruit d'un hasard. Ce sont les personnes les plus touchées par la maladie, à en croire le Comité national de lutte contre le SIDA (CNLS).

Lire l'article


Rougeole : six districts de santé touchés ; La situation est sous contrôle. Seuls 77 cas sur 1 495 suspectés ont été confirmés. - 06/12/2016 - Cameroon tribune - Cameroun

La rougeole, redoutable maladie infectieuse causant la mort ou laissant, dans certains cas, des séquelles comme la surdité et la cécité, revient-elle dans les pavillons hospitaliers ? Dr Onambelé, chef de district de santé de Nkolndongo affirme que depuis son arrivée dans cette formation hospitalière, une quinzaine de cas suspects ont été identifiés, mais non confirmés par le Centre pasteur, laboratoire d’analyses médicales de référence au Cameroun.

Lire l'article


Le Sida tue moins - 30/11/2016 - Cameroon tribune - Cameroun

Selon le rapport annuel publié lundi dernier par l’Onusida, le nombre de décès a reculé de 45%. Un rapport qui donne des raisons d’espérer. Publié lundi dernier par l’Onusida, programme spécialisé des Nations unies pour la lutte contre le Sida, le rapport annuel sur la pandémie comporte des données optimistes. Le Kenya, qui a servi de cadre à la publication du document est l’un des pays qui enregistre la progression la plus remarquable dans l’expansion de l’accès aux médicaments antirétroviraux et la réduction du nombre de nouvelles infections à VIH.

Lire l'article


« Le taux de mortalité est réduit de 30% au Cameroun » ; Dr. Elat Nfetam : « 180.000 personnes sont actuellement sous traitement » - 30/11/2016 - Cameroon tribune - Cameroun

Le taux de mortalité mondial lié au VIH/Sida est en recul de 45% par rapport à 2005, selon un rapport de l'Onusida. Que dire de la situation au Cameroun ? En termes d’estimation du nombre de décès liés au VIH/Sida, l’Agence des Nations-unies chargée de la lutte contre le Sida (Onusida) a donné une réduction de 45% sur pratiquement dix ans...

Lire l'article


Lutte contre les maladies cardiaques : le cardiopad homologué par le Minsanté - 12/11/2016 - Camer.be - Cameroun

Après un long processus d'homologation de deux ans, le ministère de la Santé publique l'a reconnu comme un appareil médical, le 17 octobre dernier. Arthur Zang peut désormais commercialiser son cardiopad sur l'étendue du territoire national. En effet, il a reçu une note du ministre de la Santé publique, André Mama Fouda qui a homologué cet appareil le 17 octobre dernier. Les autorités en charge de la santé reconnaissent que le cardiopad, tablette permettant de mesurer les données physiologiques cardiaques et de les transférer à un cardiologue en vue d'établir un éventuel diagnostic, peut être utilisé parce qu'il respecte les caractéristiques d'un appareil d'électrocardiogramme standard.

Lire l'article


Malformations urogénitales : une campagne de soins annoncée - 02/11/2016 - Cameroon tribune - Cameroun

Elle se déroulera à l’Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy) à partir du 13 novembre prochain. Mercy J. Ongetou a retrouvé le sommeil depuis quelques semaines. C’est qu’elle dispose enfin d’une solution-clé en main pour le « problème » de son fils. Un sujet qu’elle a gardé secret et traîné pendant 13 ans, n’osant se confier à personne. « Mon fils a juste un petit bourgeon à la place du sexe. Il est né comme ça et je pensais que le problème allait se résorber tout seul avec l’âge.

Lire l'article


Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !