Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

197 cas de hernie traités à Nanga Eboko - 16/06/2011 - Cameroon tribune - Cameroun

238cas de hernie recensés par le seul Hôpital de district de Nanga-Eboko. Le chiffre n’a pas laissé indifférents les responsables du Centre international de référence Chantal Biya (CIRCB). Le temps d’un week-end, le Dr Fouda, administrateur du Centre et ses collaborateurs ont délaissé leurs recherches sur la prévention et la prise en charge du VIH/Sida, pour se pencher sur ce problème de santé publique. En effet, enregistrer tant de cas d’une pathologie dont les gens souffrent généralement en silence, ne peut que susciter un certain intérêt.

Lire l'article


Les députés enrôlés sur le front de la Réduction de la mortalité maternelle et néonatale - 20/06/2011 - Cameroon tribune - Cameroun

André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, a invité les parlementaires lundi à s’impliquer pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant. 660 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2010 au Cameroun. Voilà les chiffres avancés par le ministre de la Santé publique aux députés en ce qui concerne la mortalité maternelle. Des chiffres à confirmer, puisqu’une enquête est actuellement en cours pour avoir une idée précise du taux de mortalité maternelle depuis 2004.

Lire l'article


Genesis Telecare se connecte sur Synergies africaines - 12/06/2011 - Cameroon tribune - Cameroun

L’Ong panafricaine et l’opérateur de télémédecine ont signé un accord de partenariat hier à Yaoundé. C’est donc deux vieilles connaissances qui se sont retrouvées, hier, au quartier Melen. L’une, Synergies africaines, Ong mise en œuvre par les premières dames du continent dans le cadre de la lutte contre le Sida et les souffrances, représentée par Jean Stéphane Biatcha, son Secrétaire exécutif. L’autre, Genesis Telecare de Jacques Bonjawo, pionnier de la télémédecine au Cameroun. Les deux institutions se sont formellement associées sur le chantier de l’accès des communautés, les couches les plus vulnérables surtout, aux services de santé de pointe à des tarifs adaptés à leur situation financière.

Lire l'article


Oreilles, yeux, visage…: comment améliorer l’offre de soins - 12/06/2011 - Cameroon tribune - Cameroun

La question était au cœur du congrès des spécialistes de ce secteur de la médecine, tenu samedi dernier à Yaoundé. Oto-rhino-laryngologie (ORL) et chirurgie cervico-faciale. Une terminologie aussi difficile à décrypter qu’à prononcer, pour désigner ces spécialistes qui traitent autant les problèmes d’oreille, de nez, de gorge que les interventions sur le visage et le cerveau.

Lire l'article


Daniel Ze Bekolo : une vie dans l’ulcère de Buruli - 15/06/2011 - Mutations - Cameroun

Victime pendant son jeune âge de cette maladie inconnue, il l’a combattue durant son ministère dans les hôpitaux. Dans la localité d’Ayos où il est né il y a 60 ans, il est connu de tous sous la dénomination de Papa Ze. Toujours attentif aux maladies de la peau des enfants, l’homme est resté alerte. «Vous savez, quand on a souffert dans sa chair d’un mal, on a tendance à s’en méfier pour toute la vie.

Lire l'article


Don de sang : pourquoi les banques manquent de liquide - 15/06/2011 - Mutations - Cameroun

L’absence de donneurs volontaires et réguliers, et la peur des résultats des tests sanguins mettent les malades en danger. Le Cameroun fait partie des 79 pays en voie de développement, selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), où le nombre de dons de sang est inférieur à dix pour mille habitants.

Lire l'article


Dr Mambo Maka : La conjonctivite est aussi causée par l'herpès - 08/06/2011 - Mutations - Cameroun

Mal soignée, cette maladie peut aboutir à la perte de la vue, selon ce médecin en service au ministère de la Santé publique. Comment définissez-vous la conjonctivite, communément appelé «Apollo» ?

Lire l'article


Dr Djia : Les symptômes de la rougeole tuent - 01/06/2011 - Mutations - Cameroun

La pédiatre de l’hôpital de Bonamoussadi, où des cas ont été recensés, préconise le vaccin. Plusieurs cas de rougeole sont signalés depuis quelques semaines à Douala. Pouvez-vous nous redéfinir cette maladie?

Lire l'article


Le centre de santé de Dehane rénové par les soins du CERAC - 29/05/2011 - Cameroon tribune - Cameroun

La représentante personnelle de la première dame a présidé samedi en Sanaga Maritime, la cérémonie de remise solennelle de la structure, réhabilitée et équipée par le Cercle des amis du Cameroun. C’est peu de dire que le centre de santé intégré de Dehane, localité située à 40km d’Edéa, était admis en salle d’urgence. Sur son carnet médical était même portée la mention : très grave.

Lire l'article


Causes : une équipe franco-camerounaise à pied d’œuvre - 25/05/2011 - Mutations - Cameroun

D’après la recherche en cours, la salive de punaises aquatiques contiendrait des molécules protectrices contre cette plaie tropicale. Les chercheurs Laurent Marsollier et Sarah Eyangoh travaillent à ce propos dans les marais du Nyong (un cours d’eau du centre du Cameroun à une centaine de kilomètres au Sud de Yaoundé). C’est l’une des zones endémiques de l'ulcère de Buruli dans le pays. Si pour les chercheurs les punaises aquatiques piquent les jambes des habitués dudit fleuve, les pêcheurs notamment, des médecins rencontrés à Ayos constatent que les malades ont rarement été au contact de l’eau et que les pêcheurs ne sont presque pas atteints. Pour l’équipe du Dr Sarah Eyangoh, le bacille coloniserait en effet les glandes salivaires de ces insectes. Et serait ainsi transmis à l'homme lors de piqûres accidentelles (même si plusieurs autres modes de transmission sont plausibles). Or, les personnes les plus exposées aux piqûres se révèlent être les moins malades.

Lire l'article


Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !