Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Imagerie médicale : 2000 consultations à Bertoua - 28/09/2010 - Mutations - Cameroun

Près d’un an après sa construction, ce centre fait face au manque de personnels pour son fonctionnement optimal. Sur la table de radiologie logée dans l’une des salles du centre d’imagerie médicale de Bertoua inauguré le 21 décembre 2009, un accidenté passe un examen du thorax, de la tête et des membres inférieurs. Toutes ces parties de son corps portent des traces de traumatisme que les bandages ne parviennent pas à dissimuler. Dans une autre salle, une jeune dame s’apprête à passer un scanner du pelvis. «Nous recevons tous types de cas ici que ce soit pour le scanner, l’échographie ou la radio», commente Dr. Eric Magny Tiam, chef de service de l’imagerie médicale à l’hôpital régional de Bertoua.

Lire l'article


Noé Esséssé : le dompteur de choléra entre en scène - 29/09/2010 - Mutations - Cameroun

Ce septuagénaire, président du Comité de santé (Cosa) du district de Deïdo sensibilise sur cette épidémie dans les domiciles et lieux publics à Douala. Il a contribué de manière efficace à juguler l’épidémie de choléra de 2004 à Douala. «Il fallait tout simplement traiter le mal à la racine. Le drain de ‘Mbagna’ (un quartier de Bonamoussadi dans l’arrondissement de Douala Ve) était bouché. Il suffisait de le déboucher tout simplement», explique avec beaucoup de modestie, le président du Comité de santé (Cosa) du district de Deïdo. Fort de ce succès, Noé Esséssé a une fois de plus enfourché son cheval de bataille depuis le 14 septembre, date à laquelle l’on a à nouveau recensé les premiers cas de choléra dans la ville de Douala. La personne la plus outillée en matière de lutte contre le choléra dans le Littoral explique : «Il ne s’est pas agit là de cas de choléra.

Lire l'article


Dr André Omgbwa Eballe : le daltonisme touche plus les hommes - 29/09/2010 - Mutations - Cameroun

D’après l’ophtalmologue, ce sexisme de la maladie est la conséquence de la localisation chromosomique des gènes impliqués dans la perception colorée. Comment définissez-vous le daltonisme ?

Lire l'article


Choléra : légère baisse dans la spirale meurtrière - 22/09/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Après la folie meurtrière des mois de juillet et d’août 2010, l’épidémie du cholera amorce une tendance baissière dans la région de l’Extrême-Nord. Les derniers chiffres présentés ce week-end par le Dr Djao Rebecca, délégué régional de la Santé publique de l’Extrême-Nord font état de 6 623 cas enregistrés depuis l’apparition du premier cas en mai 2010 pour 437 décès dont 244 en communauté. Le nombre de personnes guéries s’élève à 6 041. Au 17 septembre 2010, 145 nouveaux cas étaient pris en charge dans les structures hospitalières de la région. La plus grosse inquiétude en ce moment réside au niveau des établissements scolaires. La rentrée scolaire placée sous le signe de la lutte contre le cholera est intervenue en pleine spirale meurtrière de cette épidémie.

Lire l'article


Drépanocytose : le soulagement qui vient de l’Inde - 23/09/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Même si la maladie ne peut être guérie, un traitement actuellement expérimenté au Cameroun permet de soulager davantage les crises chez les patients. Les habitués vous diront qu’ils vont « chez les Indiens ». En fait, bien que fonctionnelle depuis vingt trois ans environ, l’adresse n’est pas très connue. Cette « clinique » de Yaoundé, tenue par des ressortissants de nationalité indienne, réputée pour ses traitements à base de plantes médicinales, a permis à plus d’un parent d’enfant drépanocytaire de retrouver le sourire. « Depuis que mon fils prend leur traitement, son taux d’hémoglobines a augmenté. Combinées avec les traitements de la médecine conventionnelle, ces plantes médicinales ont considérablement diminué les crises de mon enfant », affirme une dame qui a requis l’anonymat.

Lire l'article


Yaoundé: Un pavillon "Mère - Enfant" à l'Hôpital d'Efoulan - 20/09/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Le Ministre de la Santé publique a inauguré jeudi dernier cet édifice de l’Hôpital de district, qui s’enrichit également de nouveaux services. « Aujourd’hui, l’hôpital de district d’Efoulan inaugure son pavillon Mère et enfant, en même temps qu’il se dote des services d’ophtalmologie, d’Oto-rhino-laryngologie (ORL) et d’imagerie médicale. Hier, on travaillait avec les moyens du bord. Désormais, on fera mieux », affirme le Dr Benjamin Onambany, directeur de cette institution. C’était hier, une journée de 16 septembre à marquer d’une pierre blanche pour les populations de l’arrondissement de Yaoundé III. Car, « avec de nouveaux équipements ultra modernes, l’hôpital d’Efoulan rivalisera d’ambition avec les meilleures structures sanitaires de la ville », affirme le directeur.

Lire l'article


Fac de médécine: le concours lancé sur fond de rénovation - 20/09/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Alors que les épreuves d’entrée en 1ère année à la Faculté de médecine de Yaoundé I se dérouleront en octobre prochain, il y a en projet la création de nouveaux départements. Trois départements sur les quatre que compte la Faculté de médecine et des sciences biomédicales (FMSB) de l’Université de Yaoundé I sont concernés par le concours d’entrée en 1ère année comptant pour l’année académique 2010-2011.

Lire l'article


Pénurie de vaccins à l’hôpital de Biyem-assi - 21/09/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Les Dt coq + Hep + Hip manquent dans cet établissement depuis quelques semaines. Hôpital de district de Biyem-Assi, il est 10h. A cette heure de la matinée, la salle reservée à la prise des paramètres avant la vaccination est vide. Sur la table face à l’infirmière, du matériel de pesée. Selon cette dernière, « il n’y pas le Dt coq +Hep + Hip. Une association de quatre vaccins contre le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et la méningite à hémophilis. Comme la journée du lundi est destinée à l’administration de ce vaccin aux enfants de 6 à 14 semaines, nous renvoyons les parents dans certains centres de santé où, paraît-il, ce vaccin serait disponible », déclare-t-elle.

Lire l'article


Fatou Traoré Faye : Il ne faut pas tricher avec la prise de médicaments - 22/09/2010 - Mutations - Cameroun

La spécialiste de biologie moléculaire fait le point sur l'état de la tuberculose au Mali et pose la problématique des multirésistances. Comment expliquez-vous le regain d'intérêt aujourd'hui de la communauté médicale africaine en général et celle de votre pays le Mali pour l'éradication de la tuberculose?

Lire l'article


Les hôpitaux malades des services d'accueil - 22/09/2010 - Mutations - Cameroun

Un modèle adopté le 13 septembre dernier à Yaoundé par des experts africains, vise à soigner ce mal qui mine les établissements sanitaires du continent. Une attente interminable dans les couloirs de l'hôpital, pour être pris en charge ou se faire consulter par un médecin. Des infirmiers et infirmières au visage fermé qui, lorsqu'ils ne vous ignorent pas la plupart du temps, vous crient dessus. Rarement, la courtoisie fait partie des usages. Des procédures administratives qui retardent ou alourdissent le processus. Voilà le visage de l'accueil dans les formations sanitaires au Cameroun.

Lire l'article


Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !