Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

L’Onusida reste au front - 26/05/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

A l’occasion de la conférence internationale Africa 21, le directeur exécutif de l’Onusida, Michel Sidibé, a séjourné au Cameroun. Occasion pour ce haut responsable du Système des Nations unies de faire le point sur le combat mené par l’organisation contre la pandémie, mais aussi de dresser la liste des défis qui restent à relever pour que le combat soit gagné. Afin d’en savoir plus, CT l’a rencontré.

Lire l'article


Bilharziose, vers intestinaux : une campagne de chasse s’ouvre - 05/05/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Le Minsanté et le Minedub sont ce matin à l’école publique de Nkolbisson pour le lancement de la campagne nationale 2010 de déparasitage gratuit des enfants d’âge scolaire. Quoi de plus banal dans la capitale, qu’un groupe d’enfants s’amusant inconsciemment dans un cours d’eau, que des ménagères y faisant la lessive, ou des laveurs de voitures s’y aventurant sa protection.

Lire l'article


Examens biologiques : le rappel à l’ordre du Minsanté - 11/05/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Face au non respect des prix homologués dans certaines structures de prise en charge du sida, André Mama Fouda met en garde les responsables. Depuis quelque temps, certaines personnes vivant avec le VIH (PVVIH) ont du mal à faire les examens biologiques, indispensables pour leur suivi. « Nous savons que le bilan semestriel par exemple nous revient en principe à 3000 F. Mais, je suis allée au centre de traitement agréé, il y a trois mois, on a exigé que je paie 14 000 F », affirme Mireille T., PVVIH.

Lire l'article


Mortalité maternelle et néonatale : des chiffres alarmants - 10/05/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Les données inquiétantes de l’Oms et du Minsanté sur la mortalité maternelle et néonatale. «Les complications liées à la grossesse et à l’accouchement sont très fréquentes. Elles surviennent à cause du manque de suivi prénatal, de la mauvaise prise en charge dans des centres inappropriés. En général, la raison c’est l’ignorance des femmes », révèle le Dr Jean Tatsipie, gynécologue en service au Centre mère et enfant de la Fondation Chantal Biya. Selon ce médecin, bon nombre de femmes arrivent à l’hôpital dans un état inquiétant. « Parfois, elles vont d’abord dans de petits centres de santé où on n’évalue pas suffisamment la gravité de la situation.

Lire l'article


Réduction de la mortalité maternelle en Afrique : un coup d’accélérateur - 10/05/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

La Campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (Carmma) est un point essentiel de la lutte. Initiative de l’Union africaine, la Campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (Carmma), est mise sur pied afin d’inciter les pays membres à mettre l’accent sur les efforts fournis d’ici 2015. A cette échéance, l’Union africaine compte bien atteindre ses objectifs, en appuyant les pays africains pour aider à la prise en charge de la mère et de l’enfant, par des moyens financiers et humains. Améliorer la qualité des services de santé maternelle, et y permettre un accès rapide et efficace, sont les principaux buts poursuivis par la Carmma. Une campagne à laquelle le Cameroun participe activement, le taux de mortalité maternelle y étant allé croissant.

Lire l'article


Annie Atchoumi : le travail prolongé, principal cause des fistules - 05/05/2010 - Mutations - Cameroun

Présidente de l'Association camerounaise des sages-femmes, infirmiers accoucheurs et spécialiste en santé de la reproduction, elle parle de la fistule obstétricale.

Lire l'article


Rougeole : le retour en force - 05/05/2010 - Mutations - Cameroun

Une épidémie touche 16 pays d’Afrique centrale et occidentale depuis le début de l’année. Selon les Nations Unies, des indications préoccupantes sont observées en Afrique de l'ouest et du centre depuis l'année dernière, faisant notamment état d'une flambée majeure de la rougeole au Burkina Faso. Ici, la maladie a fait plus de 50 000 cas pour 340 décès.

Lire l'article


La fibraurea recisa : une thérapie contre la dysenterie - 12/05/2010 - Mutations - Cameroun

Les racines riches en alcaloïdes servent de matière dépilatoire à de nombreux laboratoires. Plante ligneuse et grimpante originaire de Birmanie, de Chine et du Vietnam, la fibraurea recisa pousse à l'état sauvage dans les régions montagneuses dans certaines zones littorales d'Afrique. Elle produit des fruits de la taille d'une olive qui prennent une belle couleur jaune à maturité. De la famille des menispermacées, ses feuilles, alternées et d'un vert profond, ont leur base bombée mais se terminent en une pointe aiguë. Les fleurs, de couleur vert jaune, éclosent en grappes entre mai à août, et donnent naissance à des fruits ovales, jaunes et monoséminés. Depuis des temps immémoriaux, les racines sont utilisées en médecine traditionnelle chinoise pour traiter les otites, cystites et gastrites.

Lire l'article


Dr Gisèle Sotakwo : la tuberculose peut causer la pleurésie - 12/05/2010 - Mutations - Cameroun

Le chef de médecine générale de l'hôpital d'Efoulan à Yaoundé donne quelques précautions à prendre pour éviter la maladie.

Lire l'article


Drépanocytose : la croisade mondiale lancée à Yaoundé - 19/04/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Une campagne internationale de sensibilisation débute ce lundi pour marquer le centenaire de la découverte de la maladie. En 1910, l’américain James Herrick découvrait la Drépanocytose ou anémie à hématies falciformes sur un Noir des Iles Britanniques. Pour marquer le centenaire de la découverte scientifique de cette maladie, l’Organisation internationale de lutte contre la drépanocytose (Oild) lance ce lundi au palais des congrès de Yaoundé, des campagnes de sensibilisation et de collecte des fonds dans cinq pays du monde, le Gabon, le Congo, la RDC et l’Inde.

Lire l'article


Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !