Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

16e congrès national d’ophtalmologie : Vue sur les problèmes de la profession - 02/03/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Ils ont été posés au cours de cette réunion annuelle, le week-end dernier à Yaoundé. Le 16e congrès annuel de la Société camerounaise d’ophtalmologie (SCO), tenu à Yaoundé vendredi et samedi derniers, a attiré toutes les branches du domaine des soins oculaires. Parmi les participants, des ophtalmologistes, des techniciens et infirmiers spécialisés en ophtalmologie, mais aussi des personnels médicaux sanitaires non spécialisés, et tous les partenaires qui s’intéressent à l’ophtalmologie au Cameroun. Certes, on a parlé médecine lors de cette réunion des ophtalmologistes camerounais, mais des discussions autour des problèmes qui se posent à la pratique de la spécialité ont alimenté les débats.

Lire l'article


Dr Stéphane Simeu Youmbi : le sida est à l'origine de la récurrence de cas de méningite - 03/03/2010 - Mutations - Cameroun

Médecin généraliste à Genecare Telesis, il donne les pistes à suivre pour prévenir cette maladie. Comment définissez-vous la méningite ?

Lire l'article


Maladies rares : le Cameroun au défi de la prise en charge - 03/03/2010 - Mutations - Cameroun

Les derniers dépistages révèlent que la drépanocytose, le syndrome de l'X-fragile et la myopathie de Duchène figurent au premier rang. L'hôpital général de Yaoundé a abrité du 22 au 26 février dernier, une série de dépistages des maladies rares. Ces dépistages faits par des praticiens français que l'on se rende compte que, 115 personnes sur consultées au service de pédiatrie de l'Hôpital général de Yaoundé grâce l'Association de lutte contre les maladies rares et le handicap en Afrique (Almoha), que trois affections sévissent principalement au Cameroun: La drépanocytose, le syndrome de l'X-fragile et la myopathie.

Lire l'article


Helen Keller International : un pas pour la lutte contre la cécité - 02/03/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Kathy Spahn, PDG de cette Ong, et sa délégation, reçus vendredi dernier par le Minsanté, ont fait le bilan de leurs activités au Cameroun. Du 20 au 28 février dernier, une délégation de l’Ong américaine, Helen Keller International (HKI), conduite par sa présidente directrice générale, Kathy Spahn, a visité les centres de cette institution au Cameroun. Au terme de la tournée, elle a été reçue, vendredi dernier, par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda ; histoire de dresser le bilan des activités menées durant le séjour.

Lire l'article


Lutte contre l’ulcère de Buruli : le Minsanté prend le pouls - 12/02/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

André Mama Fouda est allé mercredi dernier se rendre compte du travail abattu par Médecins sans frontières à Akonolinga. Au Cameroun, l’ulcère de Buruli a été décrit pour la première fois en 1975. Les 47 cas de cette maladie invalidante causée par une microbactérie étudiés alors, provenaient tous d’un foyer très localisé entre les villes d’Ayos et d’Akonolinga, dans la région du Centre. Actuellement, le personnel de santé rapporte sporadiquement des cas suspects d’ulcère de Buruli sans confirmation diagnostique, en provenance de différentes parties du pays, mais surtout des régions de l’Extrême-Nord, du Sud-Ouest et du Centre. Malheureusement, l’importance épidémiologique de cette pathologie ne semble pas avoir attiré l’attention des autorités sanitaires, car elle reste totalement ignorée des statistiques sanitaires de routine. C’est certainement pour inverser cette tendance que André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, s’est rendu mercredi dernier au pavillon de l’ulcère de Buruli de l’hôpital de district d’ Akonolinga. Une structure de prise en charge mise sur pied par la branche suisse de Médecins sans frontières (MSF).

Lire l'article


Thomas Tchetmi : 75.000 personnes reçoivent des Arv gratuits - 17/02/2010 - Mutations - Cameroun

Le membre de la coordination de lutte contre le Sida au Cameroun explique les enjeux du financement du Fonds mondial. Vous venez de restituer les travaux sur le mécanisme de coordination de lutte contre le Vih/sida, le paludisme et la tuberculose. Quel rôle jouent exactement tous ces organes satellites autour du Fonds mondial ?

Lire l'article


Lèpre et socialisation - 17/02/2010 - Mutations - Cameroun

A quoi reconnaît-on un malade de la lèpre ? Des stigmates ravageurs sur la peau, des séquelles invalidantes, des corps dégingandés qui portent les marques ruineuses d’une maladie ruineuse... Mais, surtout, cette posture misérabiliste qui fait du lépreux un banni de la société, un laisser pour compte réduit à la mendicité. Cette dernière image, quoi que caricaturale, est pourtant l’image la plus tenace que les années de dure combat contre le bacille de … n’ont pu gommer. Elle rappelle, de façon brutale, que la lèpre est toujours présente.

Lire l'article


Du matériel pour l’hôpital de Deido - 08/02/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Ce don de matériel médical a été offert par l’association « Paca-Cameroun Medjowe ». 10 lits, 15 matelas, des tables de chevet, bistouri électrique, scialytiques, couveuses électriques, masques à oxygène, respirateurs pour anesthésies, etc. Ce matériel d’une valeur de près de 50 millions de francs a été gracieusement offert à l’hôpital de district de Deido par l’association « Paca-Cameroun Medjowe », une association humanitaire basée en France.

Lire l'article


Paludisme : une liste «noire» enfièvre le Net - 09/02/2010 - Cameroon tribune - Cameroun

Des médicaments auraient été interdits pour mettre les Camerounais à l’abri d’une autre pathologie hautement mortelle. Intox ! Plasmotrim, Artequin, Co-Arinate, Arco, Artedar, Artecon, Dialquin. Ce sont là les dénominations commerciales d’une liste de médicaments qui circule sur Internet depuis quelque temps. Cette liste met en garde tous les Camerounais contre ces molécules utilisées pour le traitement du paludisme « retirées du marché » parce qu’il est « prouvé que ces médicaments sont à l'origine de l'insuffisance rénale qui tue sans pardon », peut-on lire. Des molécules en circulation dans le pays, et parmi les plus consommées. Du coup, la panique s’est installée dans les ménages. « Dès que j’ai reçu ce mail, j’ai commencé à m’inquiéter, parce que les trois premiers médicaments de cette liste sont ceux que le pharmacien me conseille toujours lorsque l’un de mes enfants est malade », affirme Liliane Djehou, assistante de direction.

Lire l'article


Dr Elong Ntsama épouse Kana : une fièvre typhoïde mal soignée peut tuer - 10/02/2010 - Mutations - Cameroun

Selon ce médecin es urgences et catastrophes, d’autres complications peuvent survenir pendant la maladie. Qu’entend-t-on par fièvre typhoïde ?

Lire l'article


Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !