Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Nord : La tuberculose recule - 10/02/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

La multiplication des campagnes de dépistage et la prise en charge systématique des malades permettent à la région d'attendre un taux de succès de 90%. Assis sur une natte au Centre de traitement de la tuberculose (CDT), Abdoulaye H. retrouve le sourire. La bonne mine qui se lit sur son visage n’a rien à voir avec la tristesse qui l'animait lorsqu'il arrivait dans ce centre, tout squelettique, il y a environ cinq mois.

Lire l'article


Vers un meilleur traitement de l’onchocercose - 02/02/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

Une étude menée par des chercheurs de l’université de Buéa a permis de tester avec succès la « doxycycline » dans deux districts du Littoral. Selon la secrétaire permanente du Comité National de Lutte contre l’Onchocercose (CNLO), l’étude est un succès. Marcelline Ntep explique que la doxycycline, un antibiotique qui sert à traiter l’onchocercose, accélère le rythme de traitement de la maladie en ce sens qu’elle agit à la fois sur la macro-filaire ou filaire adulte et sur la micro-filaire. Contrairement à l’Ivermectin, qui n’agit que sur la micro filaire, sans pouvoir faire face aux effets secondaires.

Lire l'article


Des neurochirurgiens à l’Hôpital de la Caisse : L’équipe conduite par le Pr. Jacques Brunon y effectue depuis samedi dernier une troisième descente - 03/02/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

L’espoir de Yvonne B. s’est réalisé. Hier, elle a rencontré le Pr. Jacques Brunon au Centre Hospitalier d’Essos (CHE), à Yaoundé. Voilà près de quatre ans qu’elle court après une guérison. Yvonne B. est âgée de 50 ans. Elle souffre toujours de violents maux de tête récurrents. Comme elle l’explique, plusieurs fois, elle a fait des radios qui ne donnaient aucune suite médicale adéquate. C’est sa rencontre la semaine dernière avec le Dr Alexandre Manga du CHE qui a été le déclic. Un scanner. Un diagnostic. C’est la sinusite. Comme elle, de nombreux patients attendent dans le couloir de neurochirurgie. L’attente est parfois longue et stressante. C’est le cas du petit Pascal, 4 ans, paralysé depuis la naissance. « Il est né hémiplégique et dès la naissance, il ne voyait et n’entendait pas. Cette situation m’a entraîné dans de nombreux hôpitaux. Aujourd’hui, il va bien et j’ai espoir qu’il ira encore mieux avec cette équipe de neurochirurgiens », déclare sa maman.

Lire l'article


L'éclairage du Dr Emmanuel-Théophile Kengne : « Beaucoup de maladies respiratoires sont enregistrées» - 29/01/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

L'éclairage du Dr Emmanuel-Théophile Kengne, médecin-chef de l'hôpital régional du Nord à Garoua. Quelles sont les principales pathologies liées à ces temps de chaleur et de brume sèche ?

Lire l'article


Industrie pharmaceutique : La proposition qui vient d’Espagne - 30/01/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

Des opérateurs de ce pays ont rencontré le ministre de l’Industrie des Mines et du développement technologique mercredi dernier. Produire des médicaments pour combattre les cancers, toutes sortes de douleurs, le diabète et bien d’autres maladies, c’est bien possible au Cameroun. Du moins le directeur général du groupe espagnol Laboratios sociados Nupel S.L, Jorge Dorribo Gude, y croit dur comme fer. Au cours d’une audience à lui accordée mercredi dernier par le ministre de l’Industrie, des Mines et du Développement technologique, Badel Ndanga Ndinga, l’homme d’affaires a expliqué son idée au sujet de la mise en place au Cameroun d’une unité de production industrielle de produits pharmaceutiques. En tout 24 présentations différentes, sous forme de médicaments génériques, que l’entreprise espagnole compte produire au Cameroun.

Lire l'article


Paludisme : des obstacles au traitement - 30/01/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

Des experts sont réunis depuis mercredi dernier à Yaoundé afin de trouver des solutions pour un accès universel et équitable aux antipaludiques. Le paludisme est la première cause de morbidité au Cameroun (40%), avec une prévalence de l’ordre de 11%. Il est de ce fait devenu un fardeau pour le pays. Si les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans sont les couches les plus exposées, les dépenses dues au paludisme sont également énormes dans les familles. Une étude menée en 2001 a révélé que sur les 6 à 7% de dépenses en santé consenties dans les ménages, 60% sont consacrés à la prise en charge des épisodes de palu.

Lire l'article


Centre : Une clinique mobile d’ophtalmologie à Mbalmayo - 28/01/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

Mbalmayo (Nyong et So’o) Dans le souci d’offrir des services d’ophtalmologie même en zone rurale, l’hôpital Saint Luc de Mbalmayo vient d’être doté d’une clinique moBile, don de l’Association de volontariat international de la province de Trento en Italie. C’est un mini-bus dont le plateau technique comporte : une lampe à fente, un auto-refractomètre, un frontofomètre, un ensemble pour acuité visuelle (projecteur d’optique, mallette de verre ayant différents tests de lecture) un ensemble de montage de lunettes (rabot automatique, l’ensemble fonctionnant à l’aide d’un groupe électrogène.

Lire l'article


Journée de la lèpre : La stigmatisation reste forte - 26/01/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

Si le Cameroun a éliminé cette pathologie, les anciens malades souffrent encore de nombreux problèmes sociaux. «Le Cameroun a atteint l’objectif mondial d’élimination de la lèpre. Cette maladie ne constitue plus un problème de santé publique depuis neuf ans ». Voilà qui est clair sur la situation de la lèpre au Cameroun. Même si selon André Mama Fouda, il faudrait rester vigilant, parce que 400 nouveaux cas ont été répertoriés en 2008. Dans le cadre de 56e journée mondiale de lutte contre la lèpre célébrée hier sur le thème : « Un Cameroun sans lèpre », une journée porte ouverte a été organisée à l’esplanade du ministère de la Santé publique samedi dernier. Occasion pour les autorités sanitaires de rappeler les réflexes vitaux, pour lutter contre cette maladie handicapante : « La lèpre diagnostiquée précocement peut être vite soignée. Les taches suspectes doivent être vite signalées dans nos formations hospitalières. Le traitement étant gratuit », a ajouté le Minsanté.

Lire l'article


Maladies : Les tueuses au Cameroun - 27/01/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

Parmi les maladies qui sévissent dans notre pays, certaines, au vu des chiffres, semblent plus virulentes que d’autre.

Lire l'article


Dr Nicolas Félicien Dologuélé : « Nous renforçons les capacités des agents » - 27/01/2009 - Cameroon tribune - Cameroun

Dr Nicolas Félicien Dologuélé, chef du département Programmes et recherche à l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale. Que fait l’Oceac pour améliorer la santé des populations au Cameroun ?

Lire l'article


Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !