Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la paludisme : petites avancées, grandes attentes - 29/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

Une dizaine de vaccins expérimentaux sont en étude dans les laboratoires. En matière de prévention du paludisme, de nombreuses méthodes sont appliquées au Cameroun, avec plus ou moins d’efficacité. Mais jusqu’ici, le moyen de prévention le plus attendu reste le vaccin qui pourrait permettre aux populations des pays tropicaux de vivre sans trop se soucier des piqûres de moustiques infectés.

Lire l'article


Plan anti-palu à Akonolinga - 28/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

L’organisation Plan Cameroon y a mené une opération de sensibilisation vendredi, de concert avec le Minsanté. Le Cercle municipal d’Akonolinga bruissait des éclats d’une cour de récréation vendredi dernier, entré dans l’histoire comme la toute première journée mondiale de lutte contre le paludisme. La salle, prise d’assaut par des dizaines de jeunes, a servi de principal cadre aux activités déployées pour l’occasion par l’organisation Plan Cameroon dans la localité, en collaboration avec le ministère de la Santé publique.

Lire l'article


Radios, échographie, scanner : accès difficile, coûts élevés - 23/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

Les populations n’ont pas toujours la possibilité de recourir aux services d’imagerie médicale. Son enfant, Yolande R. l’avait tant voulu. Après des tentatives infructueuses, elle était enfin tombée enceinte. « Je faisais mes visites dans un centre de santé dans mon quartier car je n’ai pas suffisamment de moyens pour aller dans un hôpital », déclare la jeune femme. Alors qu’elle doit faire au moins trois échographies, elle décide de n’en faire qu’une seule dans un petit centre d’imagerie médicale recommandé par une aide-soignante.

Lire l'article


Poliomyélite : la campagne de vaccination commence vendredi - 03/04/2008 - Mutations - Cameroun

Les autorités sanitaires appellent les parents du Littoral, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord à faire vacciner leurs enfants. Le 26 mars dernier, le gouverneur de la province du Littoral annonçait qu’un cas de poliomyélite avait été détecté dans la ville de Douala, précisément à l’hôpital de district de New-Bell. La nouvelle, qui avait été jusque là gardée secrète avant sa diffusion dans les médias audiovisuels, ajoutait par ailleurs qu’une campagne de vaccination gratuite serait organisée suite à cette découverte.

Lire l'article


Sida : la stigmatisation persiste dans la sous-région - 09/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

Lors des assises organisées par l’OCEAC vendredi dernier, les experts ont fustigé les attitudes envers les personnes vivant avec le VIH. «Qui n’avance pas recule », a-t-on coutume de dire. En matière du comportement vis-à-vis des malades du Sida en Afrique centrale, la situation globale n’a pas beaucoup avancé. C’est là l’un des thèmes développés vendredi dernier par les experts venus des comités nationaux de lutte contre la maladie, les partenaires, les bailleurs de fonds et les institutionnels camerounais.

Lire l'article


Les précisions du Dr Emmanuel Nomo : « La propreté et le vaccin protègent de la polio » - 09/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

Les précisions du Dr Emmanuel Nomo, secrétaire permanent de Programme élargi de vaccination. Comment contracte-t-on la poliomyélite? La poliomyélite est une maladie du péril fécal. C’est-à-dire que c’est une maladie de la saleté, puisque le virus vit dans le tube digestif et lorsque l’individu porteur excrète ce virus, qui n’est pas bien contenu dans les toilettes, il peut se propager et atteindre un autre individu qui n’est pas porteur. Et lorsque cet individu n’a pas assez de protection, la maladie se manifeste donc. On dit aussi d’elle qu’elle est une maladie de la pauvreté.

Lire l'article


L’Extrême-Nord sous surveillance : près de 800 enfants vaccinés dans ce que les spécialistes considèrent comme une zone à fort risque - 09/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

«Il n’y a pas eu de cas de virus polio sauvage dans l’Extrême Nord cette année. Mais, nous avons vacciné les enfants de 0 à 5 ans, à titre préventif par rapport au cas qui s’est déclaré à New-Bell à Douala. » Ces propos du délégué provincial de la Santé publique de l’Extrême Nord, Dave Etienne Mevoula Onana, renseignent à suffisance sur l’importance accordée à la prévention de la polio dans cette province à risques. On se souvient d’ailleurs que l’année dernière la riposte nationale contre cette maladie est partie de Goulfey où un cas de polio virus sauvage avait été détecté dans le district de santé de Mada, près de Makary. Sans accuser notre grand voisin le Nigeria, l’Extrême Nord qui partage sa frontière avec ce pays sur une bonne distance reste exposée à la menace de la polio.

Lire l'article


Littoral : la lutte contre la polio est maîtrisée - 09/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

Les difficultés rencontrées sur le terrain par les équipes de vaccination sont minimes selon le PEV. « Nous sommes en train de faire du ratissage. Nous cherchons ce lundi matin, tous les enfants qui n’ont pas été vaccinés durant ces trois jours». Ce sont les mots de chef de service du Programme Elargi de Vaccination (PEV). Selon le Dr. Edengué, le taux de couverture de vaccination contre la polio est estimé à 80% à ce jour dans le Littoral. Toujours d’après lui, les difficultés de la lutte contre la polio dans la province sont moindres. Les seuls problèmes rencontrés par les équipes de vaccination ont été la pluie qui est tombée ces derniers jours, avec l’accès rendu difficile à certains endroits. C’est la raison pour laquelle une journée de ratissage a été prévue.

Lire l'article


André Bita Fouda : « Un seul cas de polio confirme l’épidémie » - 03/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

Le délégué provincial de la Santé publique, André Bita Fouda, éclaire sur la situation de la polio dans le Littoral. Qu’est ce qui explique la résurgence de la poliomyélite dans la ville de Douala ? Il faut déjà expliquer que le mode de transmission de la polio est une conséquence de beaucoup de choses. Le manque de vaccination, les mauvaises conditions d’hygiène, la promiscuité...

Lire l'article


Drépanocytose : l’appel au test - 03/04/2008 - Cameroon tribune - Cameroun

Une semaine de sensibilisation sur les anémies à hématies falciformes s’est ouverte à l’hôpital Laquitinine de Douala. Annie Mbi, mariée et mère de cinq enfants, est drépanocytaire depuis la naissance. « Dès l’âge d’un an, mes pieds et mains enflaient et me faisaient horriblement mal. J’avais des yeux colorés, un ventre ballonné et des crises répétées. Après un examen d’électrophorèse d’hémoglobine, les médecins ont découvert que j’étais SS, donc malade et transmetteur du gène de la drépanocytose », confie-t-elle. Suivie à l’hôpital central de Yaoundé tous les mois pour diverses maladies liées au sang, elle connaît une jeunesse difficile et une scolarité trouble. D’autres tests auprès des membres de sa famille révèlent que sa sœur cadette est également drépanocytaire.

Lire l'article


Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !