Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Du matériel pour l’hôpital de Deido - 08/02/2010 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ce don de matériel médical a été offert par l’association « Paca-Cameroun Medjowe ». 10 lits, 15 matelas, des tables de chevet, bistouri électrique, scialytiques, couveuses électriques, masques à oxygène, respirateurs pour anesthésies, etc. Ce matériel d’une valeur de près de 50 millions de francs a été gracieusement offert à l’hôpital de district de Deido par l’association « Paca-Cameroun Medjowe », une association humanitaire basée en France.

Selon le Dr Fondop, président- fondateur de l’association, le matériel a été collecté auprès de formations hospitalières françaises, dont l’assistance publique des hôpitaux de Marseille et le CHU de Bastia. Aussi, le Dr Fondop a appelé le personnel à bien utiliser ce précieux matériel afin d’encourager d’autres dons. Des largesses chaleureusement accueillies par Louis Joss Bitang, directeur de l’hôpital de district de Deïdo. « Notre formation hospitalière dispose de 70 lits et nous gérons une population d’environ 32.000 habitants. Ce matériel arrive à point nommé car il nous permettra notamment d’améliorer les conditions d’accueil et d’hébergement des patients, tout comme il va relever notre plateau technique », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, la cérémonie de jeudi dernier a été l’occasion pour l’hôpital de faire ses adieux à huit de ses agents, admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Un départ qui, pour Louis Joss Bitang, même s’il entraînera un surplus de travail pour les autres personnels jusqu’à ce qu’il soit compensé par d’autres affectations, n’altèrera en rien la qualité des services de l’hôpital.

Steve LIBAM

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !